November 19, 2018

La quête d’Ewilan – Les frontières de glace (T2), de Pierre Bottero

Les frontières 9782700231915de glace est le second tome de la quête d’Ewilan. Pierre Bottero m’a encore transporté dans cette aventure grâce à son style et à ses descriptions précises. C’est un pur bonheur d’être projeté dans la fantasy.

Camille, qui n’est autre qu’Ewilan est revenue dans le monde de Gwendalavir avec son ami Salim. Ils retrouvent leurs compagnons d’aventures afin de poursuivre leur quête. Il leur faudra délivrer les figés, des sentinelles garantes de la paix. Manque à l’appel, le frère de Camille qui n’a pas souhaité suivre l’aventure avec eux. Qui sait peut-être retrouverons-nous ce personnage dans une autre tome ou une autre série ?

Dans ce roman, Pierre Bottero nous fait vivre l’odyssée d’Ewilan. Plus d’affrontements contre les clans ralliés aux Ts’liches. On découvre également le paysage, les montagnes, mais aussi la capitale Al Jeit.

« Al-Jeit n’était pas une ville, mais un miracle de clarté, de couleurs et d’eau.
Jaillissant de la plaine comme un bastion inexpugnable, un plateau rocheux aux bords verticaux s’élevait à une cinquantaine de mètres. La capitale était construite à son sommet, tours défiant le ciel, coupoles de nacre, passerelles arachnéennes… Plus magnifique encore que les constructions élancées, un rideau liquide tombait du plateau en une pluie continue et, cataracte scintillante, rejoignait les méandres d’un lent cours d’eau qui en faisait le tour. »

Dans cette aventure, les personnages ont tous un rôle très important et dévoilent ainsi leur personnalité. On retiendra que les liens qui se sont tissés entre eux marquent une amitié très forte. La confiance qu’ils ont les uns envers les autres va leur permettre de se surpasser. Dans ce monde où le dessin et l’imaginaire prennent toutes leurs formes et leurs couleurs permettent également de faire face à des créatures monstrueuses incroyables.

Cette lecture jeunesse a été un réel plaisir dans laquelle j’ai aimé l’aventure, l’imaginaire, la magie. Je n’ai pas dévoré ce tome, je l’ai butiné pour l’apprécier davantage.

A la fin du livre, on retrouve le glossaire mais la nouveauté reste les citations des personnages importants de Gwendalavir, que vous trouverez en tête de chaque chapitre.

Alors oui, c’est encore une fois une très bonne lecture que je vous conseille, à savoir que vous pouvez également la retrouver sous forme de bande dessinée.

Critique du tome 1.

Acheter le ligne en ligne : 7,60€

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité