May 21, 2018

Reigns, l’application pour despote éclairé

« Le Roi est mort, vive le Roi », voilà une petite phrase qui résume parfaitement une des dernières applis à la mode, Reigns. Élu second meilleur jeu de l’année 2016 sur l’App Store (derrière l’intouchable Clash Royale) et 5ème sur le Play Store, Reigns a déjà séduit bon nombre de joueurs. On l’a testé pour vous.

Dans Reigns, vous incarnez un monarque tout-puissant au sein de l’Europe médiévale. Chaque année, vous voyez défiler dans la salle du trône vos loyaux sujets, vos proches conseillers et parfois même votre chien, tous porteurs de requêtes tantôt sérieuses, tantôt absurdes. En bon souverain omnipotent, vous prenez seul toutes les décisions en balayant simplement l’écran mais prenez garde car chacune d’elles aura des répercussions sur votre royaume et sur votre dynastie.

Votre but sera évidemment de prolonger au maximum votre règne et pour ce faire, vous devrez maintenir un sage équilibre entre l’église, le bien-être de votre peuple, l’armée et le trésor du Royaume. Chacune de vos réponses améliorera l’un mais affaiblira l’autre. Lesquels ? Dans quelle mesure ? A vous de le deviner.

Ainsi, que ferez-vous quand on vous informera que des nonnes se sont mises à miauler comme au temps lointain du couvent des Ursulines de Loudun ? Enverrez-vous l’armée ou l’église pour rassurer les populations de l’Est, effrayées par des gobelins ? Autoriserez-vous l’évêque de Valambun à brûler les sorcières ? Autant de choix qui influenceront le poids des quatre éléments fondamentaux et si la jauge de l’un d’eux se vide complètement ou déborde, c’est la mort du Roi, donc la vôtre. Trop peu de foi et c’est la révolution, trop de poids à l’armée et c’est un coup d’État. Un pays ruiné signifiera évidemment votre exil mais des caisses trop remplies vous condamneront tout autant car si l’opulence fait tourner les têtes, elle en fait aussi tomber. Bref, il ne sera pas simple de gagner un des quarante surnoms (le sournois, le volage, le cupide ou encore le manchot) et de faire passer sa dynastie à la postérité mais il sera terriblement amusant d’essayer.

Le format « jeu de carte » de Reigns et son fonctionnement en mode Tinder garantissent un prise en main extrêmement rapide et son côté loufoque assumé le rend très récréatif. Pour un prix vraiment modeste (2,99 € sur l’App Store et 3,45 € sur le Play Store), Reigns est le micro-divertissement idéal quand on a quelques minutes à perdre (en attendant le bus ou dans une file d’attente par exemple). En quatre jours d’essai, notre record est de 41 ans au pouvoir avec Baudouin l’Ancien. Score à battre…

Acheter sur l’App Store : 2,99 €

Acheter sur Google Play : 3,45 €

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité