Resident Evil 2 (2019)

Voici la version remasterisée du titre sorti en 1998, Resident Evil 2, bien connu des aficionados.

Malheureusement (ou heureusement) pour moi, je n’ai pas connu cette première version, ce qui rend cette partie d’autant plus neutre.

Synopsis

La ville de Racoon City a été entièrement infestée par un virus qui rend ses hôtes très agressifs mais, aussi, leur donne une très grosse envie de manger des gens… Ici, on incarne Léon S. Kennedy, fraîchement arrivé dans l’unité de police. On y croise aussi Claire pendant les premières minutes du jeu, puis elle disparaît. Il s’agira de retrouver son frère et, bien entendu, de survivre ! Il est aussi possible d’incarner Claire Redfield pour avoir un autre scénario, ce qui donne une plus grosse durée de vie au jeu.

Mangeeeer… Cerveauuuuu…

Dans Resident Evil 2, il y a plusieurs sortes de niveaux de ce qu’on va appeler des « monstres » (c’est plus sympa que zombies et ça colle mieux parce qu’il n’y a pas QUE des zombies…) et différents moyens de les éliminer. Ce qu’ils cherchent ? Le bruit, la lumière et aussi, nous manger.

C’est un jeu de survie et d’horreur, ce qui veut dire, screameur ! Et oui ! On sait que ça va arriver mais on n’a pas l’idée du moment… Ces fameux monstres ont la fâcheuse tendance à jouer à l’opossum et à faire semblant d’être mort. Le mélange est bien fait et on évite le glauque et (un peu) le gore.

Angoissant mais aussi cogitant !

Au-delà du coté horreur, Resident Evil 2 va nous obliger à réfléchir à des façons de résoudre des énigmes. De plus, la pression monte régulièrement pour les décoder avec des actions de la part des monstres qui peuvent être assez inattendues.

Pour un jeu qui a 20 ans, le scénario est bien monté et le gameplay est vraiment intéressant. Il faut savoir économiser ses ressources (car elles ne sont pas infinies), savoir conserver ses objets de soins, savoir gérer son inventaire, etc. Tout a été pensé pour profiter d’un bon jeu d’horreur.

Remasterisation presque invisible

Alors, il est vrai que les titres comme The Division 2 ou autre dernière sortie de cette année 2019 ont un rendu graphique presque réel. On ne peut pas comparer ce qui n’est pas comparable, mais on sent bien l’effort fourni pour améliorer la qualité visuelle.

Pour se débarrasser de la version cubique des personnages et des décors, des détails ont été ajoutés et mis à jour. En revanche, l’IA utilisée pour les effets de chute des cadavres les rend vraiment très… intéressantes. Certaines morts deviennent vraiment hilarantes !

Modes additionnels gratuits

Et ils ne s’arrêtent pas là. Capcom a déjà ajouté du contenu téléchargeable gratuitement pour plus de continuité au jeu dont une version où on peut incarner… Un tofu ! Un tofu avec un couteau et un chapeau, si si ! Ce personnage appelé « Le Tofu survivant » parle un dialecte particulier mais peut effectuer les mêmes actions que les personnages de base.

À tester, n’est-ce pas ?

  • Age : PEGI 18
  • Catégories : Survival-Horreur
  • Joueurs : 1
  • Éditeur : Capcom
  • Lien du jeu

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.