December 16, 2018

Riches à en mourir, de Frédéric Andréi

RICHES_A_EN_MOURIR_Mise en page 1« Tous les vendredis, la mort frappe. Jamais au hasard. Seulement les riches…

Un terroriste sans visage s’attaque aux nantis là où ça leur fait le plus mal. Au portefeuille. S’ils ne veulent pas mourir, une seule alternative leur est offerte : donner une partie de leur fortune aux plus nécessiteux. La menace est réelle. Pour les douze millions de riches de la planète, le compte à rebours a commencé … »

L’histoire est celle de Nicholas Dennac, un charpentier qui, bien involontairement, se retrouve au cœur du marchandage touchant uniquement les riches. Dans cette révolution d’un nouveau genre, des pays feront – ou non – confiance à Nicholas, qui tentera tant bien que mal de survivre, après avoir décidé de suivre sa propre piste menant au tueur …

L’écriture est pragmatique, claire et nette. Cela n’empêche pas de prendre un vrai plaisir à lire le livre et, au contraire, permet de mieux s’immerger dans l’histoire.

J’ai eu beaucoup de mal à m’accrocher aux personnages, ce qui a bien freiné ma lecture. Que se soit dans leur dialogue – plutôt vulgaire, pour la plupart –, ou dans leur choix, je n’ai pas réussi à les apprécier.

L’intrigue est vraiment intéressante. Les indices nous mènent à penser que telle ou telle personne est le coupable, puis on émet une autre hypothèse, et encore une autre … Par contre, j’avoue avoir été déçu par la fin, trop “calme“ pour moi. Après un enchaînement si brutal d’action, on s’attendrait à quelque chose de monumental, mais ce n’est pas le cas.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité