Rick & Morty vs Dungeons & Dragons

Il y a peu, les éditions HiComics ont fait apparaître sur les étals un crossover auquel nous n’aurions même jamais osé rêver… Imaginez que la famille la plus dysfonctionnelle de l’univers se lance à corps perdu dans une épique (et un peu trop réelle) partie du meilleur jeu de rôle jamais créé ? Vous l’avez deviné, Rick & Morty jouent à Dungeons & Dragons…

Depuis quelques temps, dans le lycée que fréquente Morty, tout le monde ne parle plus que de Dungeons & Dragons. En garçon influencçable curieux, celui-ci décide donc de s’y intéresser. En se rendant dans un magasin spécialisé, il fait la rencontre d’Annika, une joueuse passionnée qui lui propose d’intégrer son groupe pour une partie quelques jours plus tard. Bien entendu, Morty entrevoit dans cette proposition tout un univers de possibilités (qui ne sont pas seulement liées à de l’exploration de donjons…). Il n’a donc que peu de temps pour devenir un joueur aguerri et pour lui enseigner les bases du jeu, il se tourne logiquement vers son grand-père, jadis rôliste émérite. Seulement voilà, emporté par son enthousiasme (et un peu par sa folie aussi), Rick Sanchez embarque toute la famille dans des parties plus vraies que nature. C’est bien simple, dans D&D, on peut être tout ce qu’on veut (« sauf un p*tain de barde, Morty ! Sauf un p*tain de barde ! »).

Rick & Morty vs Dungeons & Dragons, c’est la rencontre inattendue de deux licences phares de la culture populaire qui, contre toute attente, parviennent à se sublimer l’une l’autre ! Au travers des quêtes dans lesquelles se lance la famille Smith-Sanchez, on assiste à des joutes autant verbales que physiques et les piques les plus acérées ne sont pas toujours celles qui transpercent les corps des gobelins et autres ogres de bas-étage. A l’ombre d’un donjon comme au cœur d’une forêt enchantée, notre famille préférée finit toujours par retomber dans ses travers (et ils sont nombreux), offrant aux lecteurs des scènes aussi incongrues que désopilantes. Le récit est rythmé, explosif et toujours ponctué par ce qui a fait le succès de la série : un humour déjanté et particulièrement corrosif.

Porté par le folie créatrice et artistique de Patrick Rothfuss, Jim Zub et Troy Little, ce premier tome de Rick & Morty vs Dungeons & Dragons est une vraie réussite. Pour ne rien gâcher, les éditions HiComics y ont ajouté un très beau travail d’édition, proposant un album d’excellente facture et de plus rehaussé par les fiches de personnage de la famille Smith-Sanchez et par les (nombreuses) couvertures alternatives.

Bref, Rick & Morty vs Dungeons & Dragons nous a définitivement donné l’envie de nous replonger dans l’un comme dans l’autre… A vos d20 !

Rick & Morty vs Dungeons & Dragons est un comics signé Patrick Rothfuss, Jim Zub et Troy Little et édité en français par HiComics.

Acheter Rick & Morty vs Dungeons & Dragons sur le site de HiComics : 16,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.