December 16, 2018

Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite

Aujourd’hui, c’est un grand classique de la littérature qui s’étale sur notre table de jeu. Avec Robinson Crusoé, Edge et Asmodée vous invitent à prendre part à diverses aventures inspirées de l’immortelle œuvre de Daniel Defoe. Sorti il y a quelques années déjà, Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite, bénéficie ici d’une réédition dans un tout nouvel écrin, encore plus digne du joyau qu’il est. Chronique de notre survie en terre hostile.

Vous voilà désormais naufragé sur cette île mystérieuse et menaçante. Le confort de votre vie d’antan n’est déjà plus qu’un lointain souvenir. Une seule préoccupation occupe désormais nuit et jour votre esprit : survivre.

Quand l’Aventure prend un grand A

Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite, est un jeu coopératif au sein duquel vous allez incarner les survivants d’un terrible naufrage. Que vous optiez pour le cuisinier, le menuisier, l’explorateur ou le soldat, vous disposerez de capacités uniques propres à votre personnage et d’une invention qui ne pourra être mise au service du groupe que grâce à vos compétences. Une fois votre escouade de survivants sélectionnée, vous pourrez vous attaquer aux différents scenarii que propose le jeu. Ils sont au nombre de sept et se révèlent particulièrement variés. Le premier vous familiarisera avec le jeu et vous glissera dans la peau d’infortunés qui viennent d’échouer sur l’île. Votre objectif sera de faire du feu et d’entasser du bois afin de pouvoir allumer un bûcher que pourrait repérer un éventuel bateau qui croiserait au large de votre caillou. Par la suite, vous pourrez tenter d’aller secourir la fille du capitaine qui a échoué sur un rocher à quelques encablures de la plage ou encore essayer de détruire la Cité des cannibales avant qu’eux-mêmes ne vous détruisent…

Dépassant le cadre du jeu de survie, Robinson Crusoé devient de la survie pure et simple tant l’auteur a apporté un soin considérable aux détails. En quelques minutes de jeu, l’immersion devient totale et absolue. Les joueurs sont littéralement transportés sur l’Île Maudite et en viennent à redouter avec leur personnage que la nuit ne soit particulièrement froide ou que quelques animaux affamés ne découvrent leur campement de fortune.

Vendredi, aide-nous sauve-nous !

En dépit d’un livret de règles conséquent qui pourrait sembler effrayant vu de l’extérieur, le jeu jouit d’une étonnante fluidité. Les principes de base sont acquis très rapidement et toutes les subtilités de la mécanique sont assimilées après quelques tours de jeu seulement. C’est là un sacré tour de force car le jeu est sans doute un des plus complets auquel il nous a été donné de jouer. En effet, Robinson Crusoé, c’est une multitude d’éléments, d’actions, d’événements, … On sent que chaque détail du jeu a été consciencieusement travaillé et qu’une attention particulière a été portée à la diversité proposée. Cette dernière est d’ailleurs tout simplement hallucinante. Sans compter les cartes Mystère, les jetons Découverte, les nombreuses inventions et autres, il y a par exemple 73 cartes Événement et 90 cartes Aventure et chacune d’elle est unique. Des pluies diluviennes qui inonderont votre camp à la mélancolie qui vous saisira en passant par l’épuisement de l’une ou l’autre source de provisions, vous n’êtes pas au bout de vos peines surprises. Avec une telle diversité, et même en rejouant les mêmes scenarii, chaque aventure se révèlera unique et c’est une richesse rare dans ce type de jeu.

La mécanique, nous l’avons dit, est particulièrement fluide mais elle est aussi admirablement bien rodée. A titre d’exemple, nous avons apprécié l’effet à retardement de certaines cartes. Un événement, heureux ou malheureux, pourra ainsi avoir des répercussions plus tard dans la partie puisque la carte concernée sera remélangée dans le paquet des cartes Évènement et produira la seconde salve de ses effets quand elle réapparaîtra. Vous vous êtes blessés en cherchant à construire trop hâtivement un abri, rien ne dit que votre plaie ne s’infectera pas plus tard. De même, vous avez trouvé une réserve de bois providentielle et l’avez utilisée pour renforcer le toit de votre nouveau chez vous ? Peut-être était-il trop sec ou vermoulu et s’effondrera-t-il sur votre tête quand vous aurez décidé de prendre un peu de repos.

Vous l’avez compris, sur l’île maudite, rien (ou presque) ne vous sera épargné. Il est tout à fait probable que vous pensiez à un moment de la partie que le jeu vous en veut personnellement mais cela ne fera que renforcer votre détermination et, croyez-nous, il vous en faudra de la détermination. Certes, Robinson Crusoé est dur, voire punitif, mais aussi par conséquent ô combien jubilatoire quand l’aventure est couronnée de succès.

Fidèle au roman dont il est inspiré, Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite, serait-il un chef d’œuvre ? Le mot est lâché…

Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite, un jeu de Ignacy Trzewiczek, édité par Edge et distribué par Asmodée

Nombre de joueurs : 1 à 4

Âge : à partir de 14 ans

Durée moyenne d’une partie : 90 à 120 minutes

Acheter Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite : 53,90 €

Robinson Crusoé, Aventures sur l’Île Maudite

Vous ouvrez les yeux et vous comprenez que vous êtes allongé sur une plage de sable fin, entouré des débris de votre bateau et de quelques autres rescapés. Votre naufrage vient d’avoir lieu mais déjà, il ne faut penser qu’à votre survie.
9.5
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité