Roll Player, quel héros sommeille en vous ?

Récemment, Intrafin Games a fait apparaître sur la scène ludique un jeu de dés qui n’aura pas manqué de susciter la curiosité des joueurs. Celui-ci est d’une certaine façon une porte dissimulée dans l’univers des jeux de société et qui s’entrouvrirait sur celui, encore plus mystérieux, des jeux de rôles. Son nom : Roll Player (les anglophiles apprécieront le jeu de mot). Son but : créer un personnage d’heroic-fantasy. Pour vous, nous sommes donc devenus des orcs, des nains, des halfelins et bien d’autres choses encore…

Nous le disions, l’objectif dans Roll Player sera de créer un personnage d’heroic-fantasy. Et c’est tout ? Oui, mais ne partez pas car faites-nous confiance, sous ce pitch un peu singulier se cache un jeu plus subtil qu’il n’y paraît et qui mérite clairement que l’on s’y attarde ! En effet, Roll Player est avant tout un jeu dans lequel il faut combiner différents dés pour atteindre des valeurs-objectifs, le tout en affublant notre personnage de caractéristiques, traits de caractère, armes et autres équipements. Mais voyons tout ça dans le détail…

Mon Elf ? Il est dévoué ! Un peu avare et idiot mais dévoué !

Dans Roll Player, tout commence par le choix de la race de son personnage puis par le tirage au sort de sa classe (sorcier, roublard, barde, paladin, etc.). Celle-ci définira vos objectifs à atteindre dans les six caractéristiques principales, à savoir la force, la dextérité, l’intelligence, le charisme, la sagesse et la constitution et vous donnera un petit pouvoir bien utile. Ensuite, puisqu’il est toujours difficile de se défaire de son passé, vous recevrez une carte Antécédent qui vous indiquera si vous avez été un enfant des rues, si vous avez été persécuté, si vous êtes au contraire issu de l’aristocratie ou bien d’autres choses encore. Cet antécédent vous indiquera un objectif bonus en vous suggérant la couleur des dés à placer à certains endroits. Si vous y parvenez, vous engrangerez quelques points de victoire supplémentaires. Enfin, vous recevrez une dernière carte qui sera la carte Alignement et qui est plutôt un idéal vers lequel vous serez appelés à tendre. Voilà, vous êtes fin prêts pour débuter l’aventure…

Avant même de commencer le jeu, vous disposez donc d’un personnage déjà bien construit (disons pour l’exemple un Nain barde à tendance narcissique et qui fut jadis persécuté, voilà une belle entrée en matière) … Désormais, il va falloir l’affubler de différents équipements et traits de caractère tout en remplissant de dés les espaces prévus à cet effet dans les caractéristiques. Pour ce faire, différents dés sont lancés et placés à côté des cartes qui composent le marché. Plus vous choisissez un dé à la valeur élevée, plus votre tour dans l’ordre de choix au marché sera éloigné. Un « gros » dé signifiant donc un choix restreint et inversement. Toute la subtilité de Roll Player réside donc dans le choix judicieux à opérer à chaque tour et ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

En effet, dans Roll Player, plusieurs objectifs sont à garder en tête. Tout d’abord, il y a les valeurs visées au niveau des caractéristiques qui impactent fortement le choix des dés. Il y a aussi la contrainte de couleur demandée par la carte Antécédent et il faut garder à l’esprit la carte Alignement qui, en fonction des cartes choisies, pourrait ou non vous octroyer des points bonus. A côté de tout cela, les cartes issues du Marché sont elles-mêmes pleines de promesses en ce sens que chacune dispose d’une capacité spéciale (qui va de la relance de dés à des points de victoire supplémentaires). Un délicieux casse-tête en somme…

Calculatoire, subtil et un poil fourbe. Mon personnage ? Non, le jeu en lui-même !

Tant en ce qui concerne le matériel que la mécanique de jeu, Roll Player est une belle surprise. Le premier est pléthorique avec ses brouettes de dés et sa centaine de cartes tandis que la seconde se révèle très calculatoire et place le joueur face à des choix cornéliens (et parfois lourds de conséquences).

Certes, le seul petit bémol à signaler serait la frustration que d’aucuns ressentiront à l’issue de la partie. Avoir créé un personnage si complexe en ayant soigneusement choisi son équipement mais aussi ses traits de caractère ou ses compétences donnera furieusement l’envie au joueur de ne pas simplement le ranger dans la boîte. A tous les coups, il voudra l’emmener sur le champ de bataille et le confronter à de multiples quêtes, toutes plus dangereuses les unes que les autres. Si en l’état Roll Player ne le permet pas, son extension Monsters & Minions (pour l’heure uniquement disponible en anglais) a justement été conçue pour répondre à cette envie des joueurs. Il ne reste plus qu’à espérer qu’Intrafin Games ait la bonne idée de localiser aussi cette extension !

Cela dit, et même sans son extension, Roll Player demeure un très bon jeu qui ravira les amateurs de casse-tête et de jeu calculatoire.

Roll Player, un jeu de Keith Matejka édité par Thunderworks Games et localisé par Intrafin Games.

Nombre de joueurs : 1 à 4

Âge : dès 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 60 à 90 minutes

Acheter Roll Player : 41,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.