September 21, 2018

Roomies, de Christina Lauren

Paru depuis le 7 juin dernier, « Roomies » est une romance new adult éditée chez Hugo/Roman. Signée Christina Lauren, c’est une écriture à quatre mains de deux auteures, Christina Hobbs et Lauren Billing, connues pour leur succès fulgurant de la série « Beautiful ». Placé en tête des ventes, c’est évidemment une valeur sûre pour laquelle j’ai moi aussi succombé, et je vous explique pourquoi !

Holland, petite dernière d’une fratrie de six enfants, a été élevée en partie par ses deux oncles, Robert et Jeff. L’un deux, Robert, un chef d’orchestre talentueux et renommé, a permis à Holland de grandir dans l’univers musical. Elle lui doit son travail au théâtre et même les trois quarts de son loyer. Introvertie et son manque de confiance font d’elle une nièce assez niaise qui vit dans l’empathie et le désespoir d’avoir une vie trépidante. Sauf que depuis quelques mois, elle est sous le charme d’un musicien qui joue dans une station de métro. Holland est envoutée par le talent musical que présente ce jeune homme. Un soir, un peu pompette, elle ose lui dire qu’elle aime sa musique. C’est aussi ce soir là, qu’elle se fait agresser par un clochard. Vous l’aurez compris, c’est cet inconnu qui va prévenir les secours. Ayant l’impression d’avoir une dette envers son oncle, elle se trouve également redevable envers ce bel inconnu, Calvin. Elle décide de forcer le destin. Calvin obtient une audition auprès de Robert pour une comédie musicale à succès. C’est le job de sa vie, sauf que le visa de celui-ci est expiré depuis 4 ans. C’est sur un coup de tête que Holland propose à cet inconnu musicien le mariage!

Mon début de lecture quelque peu ennuyeux par la vie pathétique de Holland, a pris un tournant à 180 degrés au fur et à mesure que l’histoire se mettait en place. J’ai été happée par ce récit et la lecture a pris un rythme totalement addictif.

Le charme ayant opéré depuis longtemps sur Holland, il est certain que je voulais savoir comment les choses allaient évoluer pour Calvin. Un arrangement totalement impensable de nos jours, chose totalement improbable pour Holland et qui pourtant a obligé nos protagonistes à cohabiter. Je voulais savoir si l’union aboutirait malgré la paperasse interminable, l’inspection des fraudes pour dévoiler un mariage en blanc. Les liens se tissent entre les personnages, la vie s’harmonise mais ceci n’est-il pas au fond un semblant de vérité raisonnant chez un faux couple?

Une histoire rocambolesque marquée par l’humour. Je me suis attachée à nos deux protagonistes, mais aussi à ces deux oncles. Il y a beaucoup d’humanité, le champs lexiqual est marqué par l’affectivité. Cependant l’intrigue est là entre vérité et mensonge. Que croire? Qui croire?

Conquise par ce one shot, je vous recommande ce roman dont l’adaptation cinématographique est en route. Lecture addictive, gare à la migraine car la nuit risque d’être blanche!

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité