Roulapik, lancer de hérisson pour petites mains

Aujourd’hui, nous vous parlons d’un jeu tout mignon et original édité par Gigamic. Il y est question d’un hérisson bien décidé à regagner sa maison. Découverte de Roulapik…

Ce qui ne devait être qu’une paisible et agréable promenade en forêt s’est très vite transformé en angoissant cauchemar pour notre jeune hérisson. D’abord alerté par quelques feulements discrets, il a rapidement eu l’étrange sentiment d’être observé. Désormais, la tâche rousse qu’il devine dissimulée derrière un bosquet ne laisse plus place au doute : un vil goupil a décidé d’en faire son quatre heures ! Pour son plus grand malheur, sa maison est encore loin et s’il veut espérer échapper aux crocs du renard, il lui faudra user de tout son piquant…

Dans Roulapik, les joueurs vont débuter la mise en place en constituant l’aire de jeu avec les différents plateaux disponibles mais surtout, ils vont disposer 18 jetons Forêt équipés de velcro à proximité de celui-ci (6 champignons, 6 pommes et 6 feuilles de chêne). Pour avancer, les joueurs devront lancer une petite balle de tennis (qui représente le hérisson et est parfaitement adaptée aux petites mains) et tenter de récupérer un maximum de jetons Forêt. Enfin, un maximum peut-être pas car si le hérisson récolte cinq friandises ou plus sur ses piquants, il devient trop lourd et ne peut plus avancer. Vous l’aurez compris, les différents jetons récoltés vous permettront d’avancer sur le plateau de jeu dont chaque case est munie d’un symbole.

Nous le disions en préambule, Roulapik est un jeu destiné aux plus petits et doté d’une mécanique originale qui ne manquera pas de leur plaire. En outre, il propose deux modes de jeu. Le premier est coopératif et demandera aux joueurs d’aider ensemble le hérisson à regagner sa maison avant que le renard ne le rattrape. Dans le mode compétitif, Roulapik est dépourvu de prédateur et se mue en véritable course de hérissons. L’objectif des joueurs sera d’être le premier à ramener le sien à sa maison.

Très clairement, Roulapik séduit par l’intérêt qu’il suscite chez les plus jeunes. Lancer la balle-hérisson sur les jetons en espérant y voir s’y planter un maximum de friandises leur plaira bien plus qu’un simple jet de dés et le petit frisson de voir le renard s’approcher de sa proie finira de les impliquer totalement dans le jeu. Si la durablité du matériel reste à vérifier sur le long-terme (combien de parties la balle pourra-t-elle supporter avant de ne plus réussir à accrocher les friandises ?), Roulapik dispose d’autres atouts susceptibles de séduire les parents en quête d’un chouette cadeau. Déjà, les illustrations sont très réussies et cela a toujours son importance dans un jeu pour jeune public. Ensuite, la possibilité d’y jouer en coopératif ou en compétitif est intéressante et double le potentiel de rejouabilité du jeu. Enfin, pour les lanceurs de hérisson confirmés, l’auteur a ajouté quelques variantes afin de pimenter le jeu. La case sur laquelle le hérisson est arrêté implique un mode de lancer particulier. Avez-vous déjà tenté de lancer une balle sans utiliser votre pouce ? On vous garantit que c’est moins facile que ça n’en a l’air !

Roulapik, un jeu de Urtis Sulinskas, illustré par Irina Pechenkina et édité par Gigamic.

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : dès 4 ans

Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

Acheter Roulapik : 24,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.