September 20, 2018

Le Salon du Livre Jeunesse 2016 à Albi

Le samedi 09 4e19dda8-e2f3-43e2-b112-f46d89ce66a3avril 2016, j’ai eu la chance de pouvoir me rendre au salon du livre jeunesse de Albi. J’ai également eu la chance de rencontrer Yves Grevet, Jo Witek, Jean-Luc Marcasttel, et Hervé Jubert. Des auteurs et une équipe formidable !

 L’équipe du salon était formidable, aux soins des lecteurs. Ils ont fait un travail admirable. Des ateliers et des activités étaient proposés, auxquels je n’ai malheureusement pas eu le temps d’y participer. Une conférence a également été donnée, animée par la merveilleuse Jo Witek. Cette conférence traitait le sujet des jeunes et de la technologie. Une conférence très instructive. J’ai eu la chance de pouvoir parler avec certains auteurs, comme Yves Grevet ou Hervé Jubert, qui sont vraiment gentils, à l’écoute du lecteur.

Le salon s’est déroulé dans l’une des salles du Moulin Albigeois, c’était un petit salon vraiment convivial. J’ai pu poser quelques questions à Jo Witek, écrivaine très gentille, qui saura conseiller et être à l’écoute des exigences de ses lecteurs.

81559d38-d4f8-4388-8467-a9521931602d

Interview de Jo Witek.

Q: Pourquoi le pseudonyme  » Jo Witek  » ? 

R: Jo vient de mon prénom Joseline, prénom que je n’aime pas vraiment. Tout le monde m’appelle Jo, c’est donc devenu en quelques sorte mon prénom. Witek est mon nom de naissance, c’est un nom d’origine Polonaise.

Q: Comment vous est venue l’idée d’écrire ?

R: Dès mes 11 ans, j’écrivais déjà dans un petit journal que j’emportais partout avec moi. Je me revois, assise contre un arbre, à regarder les enfants de mon âge jouer, pendant que j’écrivais. J’étais très timide quand j’étais enfant. Je me posais beaucoup de questions, je trouvais les réponses dans les livres. J’ai toujours aimé lire les livres.

Q: Avez-vous toujours voulu être écrivaine ? 

R: Non, je voulais être comédienne, alors j’ai fait des études d’Arts Dramatiques. Après mes études, je jouais sur scène, ça ne me plaisait pas beaucoup. Alors j’ai continué d’écrire. J’ai commencé par écrire des scénarios, ensuite j’écrivais des textes qui étaient diffusés sur les radios. Puis, je me suis lancée dans l’écriture de romans. Ce qui me plaît toujours autant.

Q: Pourquoi avoir choisi d’écrire Mentine ?

R: J’ai eu l’idée d’écrire Mentine lors d’un atelier d’écriture. Un jeune homme de 15 ans m’avait dit que sa mère ne le punissait pas comme il fallait. Par exemple, elle le punissait pendant 3 semaines d’ordinateur, et au final, 2 jours après il le récupérait. Elle ne tenait pas ses punitions. C’est donc lui qui m’a donné l’envie et l’idée d’écrire Mentine. L’histoire d’une jeune fille qui avait des punitions vraiment cool, il faut se l’avouer !

Q: Avez-vous un personnage que vous préférez dans tous ceux que vous avez construit ? 

R: Je ne suis pas dans la mesure de répondre à cette question parce que, chacun de mes personnages a un bout de moi. Ce serait comme demander à une mère de choisir lequel de ses enfants elle préfère. Je ne peux vraiment pas répondre à cette question, c’est un choix trop compliqué.

Q: Avez-vous d’autres projets d’écriture en cours ? 

R: Alors, oui, je travaille actuellement sur un roman, pour les jeunes, entre 8-10 ans.

Q: Quelques mots pour vos fans ?

R: Je les remercie beaucoup. Parce que, sans les lecteurs, les écrivains ne sont rien. L’avenir d’un écrivain dépend de ses lecteurs.

Je remercie vraiment beaucoup Jo, de m’avoir accordé du temps pour répondre à mes question. Vous retrouverez prochainement une chronique sur le premier volume de Mentine et de Nox. 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité