September 25, 2018

Rencontre avec Sand’, auteure de La Pinardothek

Ex-sommelier, Sand’, notre invitée du jour, se décrit elle-même comme une « caviste enragée, féministe, blogueuse »… Tout un programme !

Auteure du blog La PinardotheK où elle nous livre conseils, avis et recommandations sur le vin et tout ce qui l’entoure, Sand’ n’en reste pas moins une femme avec ses coups de cœur et ses coups de gueule. Sa plume affutée et son humour explosif font de ce blog un endroit où il fait bon se poser.

Si l’alcool est à consommer avec modération, les billets de Sand’ dans La Pinardotek, eux, se dégustent à toute heure et sans retenue !

Nous l’avons invitée pour mieux la connaitre et en avons profité pour lui demander quelques conseils …

La Pinardotek

Rencontre :

Conso-Mag : Bonjour Sand’. Que fais-tu sur Internet et depuis quand ?
Sand’ : J’y suis depuis environ sept ans. D’abord comme lectrice de blogs, puis blogueuse moi-même. L’écriture a toujours fait partie de moi, il était donc logique d’en arriver là. Je rézosociaute pas mal, aussi. (NDLR : vous pouvez la lire sur Twitter @Sand_G et suivre la page du blog sur facebook)

Conso-Mag : Est-ce le premier blog que tu tiens ? Si non, quels étaient le ou les autres ? 
Sand’ : Ouh la la, ils ont été tellement nombreux qu’il est difficile d’en faire le compte. Ladies room a été la première plate-forme où j’ai écrit. Je garde une tendresse particulière pour Epidemik, devenu ensuite Voldemag, un webzine. Le dernier en date s’appelait le Monde a le droit de savoir, et était tourné vers la fiction.

Conso-Mag : Pourquoi la Pinardothèque ?
Sand’ : Tout bête : coup de cœur pour un blog « bouffe », celui de Floriana : Mangiare Ridere. L’envie de « bosser » avec elle des accords mets-vins, puis effet boule de neige. Depuis, Flo, trop occupée a un peu arrêté de bloguer, et j’ai retrouvé une autre foldingotte pour marier vin et cuisine, @lornifouin du très chouette Ornythorinque Chafouin.
Des lecteurs qui affluent, qui rient à mes jeux de mots pourris, un plaisir total à chaque billet, et un blog qui me ressemble. Le nom la PinardotheK vient de Twitter : j’aime l’idée de compiler les vins comme dans une bibliothèque, et aussi que les gens se disent « oh, un blog vin cool et qui se prend pas le chou ». Ce nom reflète parfaitement les deux idées.

Conso-Mag : Quels seraient tes conseils aux lecteurs de Conso-mag.com vin pour cet été ?
Sand’ : Le premier truc qui me vient en tête quand on me demande des conseils vins de l’été, c’est  : « Attention aux températures ! ». Aucun, je dis bien aucun, rosé de qualité ne mérite d’être glacé !
Aucun vin, d’ailleurs de façon générale.
En été, je sais c’est tentant, il fait chaud, on a envie de se rafraichir et on a tendance à descendre les températures de service. Pourtant :
Un vin blanc ou un rosé ne doit jamais être servi en dessous de 9/10 °. Pareil pour les bulles !
Les vins rouges (ceux qui ne sont pas trop tanniques) peuvent être un peu rafraichis (servis aux alentours de 15 °)
Le froid paralyse les arômes, fait ressortir l’amertume voire les tannins : c’est franchement pas ce qu’il y a de mieux, non ?

Conso-Mag : Alors, ton meilleur truc pour rafraichir un vin ?
Sand’ : Un seau, un tiers d’eau, un tiers de glace. Un tiers de vide (bah oui, sinon ça déborde quand on met la bouteille dedans).
On peut aussi mettre la bouteille d’une demi-heure à trois-quarts d’heure dans la porte du frigo.

Conso-Mag : Et donc, qu’est-ce qu’on boit ?
Sand’ : Pour l’été, moi j’ai envie de vins dansants, légers, frais comme une joue de pucelle (oups) :

  • En rouge, je me tourne donc le plus souvent vers des vins de Loire (Grolleau, Pinot noir, Gamay, Cabernet), du Beaujolais (un exquis Gamay du Beaujolais, ça vous fait l’été) ou du Jura, parce que j’aime ça (rien de plus désaltérant qu’un Trousseau ou un Poulsard).
  • En blanc, presque tous sont possibles : évidemment une salade toute mignonne trouvera un Bourgogne blanc style Saint-Véran parfait, on se fera de chouettes apéros avec des Jurançons secs ou des Côtes-de-Gascogne. Le sud-ouest est une véritable mine pour découvrir des choses sympas à prix tout doux : ne vous en privez pas !
  • On fait de très bons rosés presque partout, donc surtout ne pas hésiter à sortir de la Provence : un Gamay savoyard, un Cinsault languedocien, une jolie Grenache du Rhône… Laissez vous guider par vos cavistes !

Pour sortir des cochonneries industrielles, et s’offrir un apéro à base de vin, on peut détourner le kir (blanc cassis) : une crème de fruits et un vin rouge, blanc ou rosé : nickel !
Le combo rosé sec et crème de pèche est top, comme blanc sec et crème de mandarine, ou rouge et crème de myrtille… bref, à vous de tester ! Ça ne coûte pas forcément cher (on met très peu de crème, ça se conserve assez bien, au frigo) et on sait ce qu’on a dans le verre.

La Pinardotek

Conso-Mag : Merci Sand’ ! Hormis La Pinardothek, as-tu des suggestions application, lecture ou ciné concernant ta passion, le vin ?
Sand’ :
L’excellent Boissons et séduction de Miss GlouGlou et Guillaume Long, parfait pour la saison (protégez-vous, n’est ce pas, ce n’est pas parce que c’est l’été qu’on fait n’importe quoi). Si on a un peu plus de temps on lit le dernier McInnerney, Bacchus et moi, qui regroupe ses chroniques pinard. Passionnant, drôle et très bien écrit. Au cinéma, on peut aller voir Résistance Naturelle, de Nossiter, tant qu’il est encore en salle. Je suis très peu consommatrice d’applis du vin : la meilleure pour moi, c’est un bon caviste !

Conso-Mag : C’est noté ! Un mot de la fin ?
Sand’ : Plus j’avance dans mon métier, et plus je réalise à quel point l’humain en est le centre. Et les catastrophes vécues par certains vignerons ces dernières semaines (grêle, inondations, etc) nous laissent forcément un goût amer. Pour les aider, une seule chose : acheter leurs vins, les boire, les partager ! J’ai compilé une liste de ces vignerons sur mon blog, c’est pas grand chose, tous n’y sont pas, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières, non ?
A vos tire-bouchons !


Merci à Sand’ pour cette interview.
Retrouvez-la sur Twitter, Facebook et allez jeter un œil à la Pinardothek !
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité