May 23, 2018

Un secret, de Philippe Grimbert

Dans les éditions de Le Livre de Poche, Philippe GRIMBERT nous livre son autobiographie en 185 pages.

Un secret Philippe GrimbertEnfant unique, il est le fils de deux athlètes. Son père Maxime pratique la lutte gréco-romaine, sa mère Tania illumine le ciel de ses plongeons de haut-vol. Il nous dévoile une enfance difficile, et particulièrement cette période dont il a du mal à s’accepter sur le plan physique. Introverti, il ne se livre qu’à son amie Louise, bien plus âgée que lui, et surtout considérée comme un membre de la famille. Il écarte les copains d’école, la famille. Il s’invente alors un frère afin de surmonter ses complexes et ses terreurs nocturnes. Un frère imaginaire, grand, fort, beau, par dessus tout sûr de lui. Il l’imposera auprès de tous, de ses camarades, en vacances, à sa famille, à ses parents.

Citation

« De ce jour j’ai marché dans son ombre, flotté dans son empreinte comme un costume trop large. Il m’accompagnait au square, à l’école, je parlais de lui à tous ceux que je rencontrais. A la maison j’avais même inventé un jeu qui me permettait de lui faire partager notre existence…Je m’étais crée un frère derrière lequel j’allais m’effacer, un frère qui allait peser sur moi, de tout son poids. »

Philippe GRIMBERT est complexé, avec le corps long, maigre, sans musculature, soumis à des traitements médicaux. Une progéniture ratée selon lui. Peut-on considérer cette relation comme étant malsaine? Est-ce un mal ?

Pourtant à l’aube de ses 15 ans, à la suite d’un documentaire sur les déportés juifs, il est bouleversé par ces images macabres et cruelles. Révélation faite auprès de son ami Louise, il est surpris de voir son visage tout aussi bouleversé que le sien. Que va-t-elle lui révéler ? Quel est ce secret de famille ? Que lui a-t-on caché si longtemps ? Et pourquoi ?

La pudeur des familles d’autrefois, on fait des sujets délicats des tabous, des secrets de familles. Cependant Philippe GRIMBERT en ressortira transformé, mais aussi meurtri.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité