Tout commence par un murmure dans les couloirs des studios hollywoodiens. L’écho lointain mais pourtant insistant de personnes abusées sur leur lieu de travail. Puis, une personne se confie, témoigne, et les bouches se délient peu à peu, dans la douleur et la peur des représailles. Faut-il parler, quitte à tout perdre ou se taire, et succomber à la promesse de toucher les étoiles ?

Il faut dire que l’opacité entretenue par l’industrie du cinéma, laissant l’opinion publique fantasmer aux plateaux de tournage, a tout d’un camouflet. Derrière l’apparente volupté d’un milieu qui contrôle son image en permanence, se cache une pression malsaine exercée sur les salariées et les actrices, considérées comme des biens périssables, contraintes par un véritable système d’exploitation et d’indemnisation organisé dans le seul but d’acheter leur silence. Un nom est devenu le porte-étendard de ces abus dans le monde du cinéma : Harvey Weinstein.

Le 5 octobre 2017, le New-York Times publiait l’enquête minutieuse réalisé par les journalistes Jodi Kantor et Megan Twohey prouvant les agissements du producteur influent Harvey Weinstein et le mutisme de l’industrie du cinéma. Donnant naissance au mouvement #MeToo, ce travail d’investigation va conduire des milliers de femmes à s’exprimer sur les abus qu’elles ont pu subir, parfois des dizaines d’années auparavant et infligés par des célébrités, des politiques, ou des personnes inconnues.

Tiré de cette enquête, She Said est avant tout le récit glaçant d’une révolution sociale comme on en vivra peu. L’histoire de femmes, parmi tant d’autres dans l’obscurité, qui ont choisi de parler au nom de la justice. Il semble difficile de ne pas être happé par l’histoire, qui deviendra celle des manuels d’Histoire à n’en pas douter, ne négligeant rien, des batailles juridiques avec l’avocat d’Harvey Weinstein, à la peur des victimes de tout perdre.

Véritable roman sans forcément le vouloir, She Said montre la ténacité de deux femmes engagées, qui ne s’attendaient sans doute pas à découvrir un phénomène si important et qui ont déclenché un raz de marée salvateur sur une industrie maintenant connue pour ses abus. Une histoire de journalisme, dans sa définition la plus noble.

She Said, de Jodi Kantor & Megan Twohey, est édité par Alisio.

She said

Price: 24,00 €

12 used & new available from 8,00 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.