September 26, 2018

Sorties ciné de la semaine du mercredi 10 décembre

Il est temps de se pencher sur les nouvelles sorties du grand écran. On retient en n° 1 le petit dernier de Peter Jackson, Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées ; en n° 2 la comédie dramatique du moment Men, Women & Children ; en n° 3 la comédie légère et mouvementée Search Party et en n° 4, Le Père Noël, le prévisible film de Noël.

Cette semaine au ciné, vous allez enfin pouvoir découvrir Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées, le troisième volet de la saga dans lequel on suit la fin des aventures du courageux hobbit Bilbon Sacquet (incarné par Martin Freeman). Rappelez-vous : poussé par Thorin, Bilbon a réveillé le terrible dragon géant Smaug de la montagne Solitaire en tentant de récupérer le trésor des Nains (l’Arkenstone). A présent, seule une flèche noire pourra empêcher Smaug de tout détruire sur son passage, mais les Nains, les Hommes et les Elfes sont bien trop préoccupés par les richesses découvertes au cœur de la montagne Solitaire, tout comme les Wrags et les Orques. De son côté, Gandalf (Ian McKellen) a fait une terrible rencontre : celle de Sauron. Bilbon saura-t-il réunir les peuples pour s’opposer aux forces maléfiques de Sauron ? On voit d’ici l’épique bataille qui nous attend ! Avec ce dernier volet, les fans des romans de J.R.R. Tolkien vont devoir dire adieu à l’univers de la Terre du Milieu (et on se souvient encore des adieux difficiles dans Le Seigneur des Anneaux : le Retour du Roi). Une chanson interprétée par Billy Boyd (aka Pippin dans Le Seigneur des Anneaux) a d’ailleurs été prévue pour symboliser cet adieu.

Men, Women & Children, c’est la comédie dramatique de la semaine. Pourquoi on l’aime ? Parce que Jason Reitman en est le réalisateur (on lui doit déjà Juno, Young Adult et Last Days of Summer). Parce que le casting vend du rêve : Jennifer Garner en mère ultra-protectrice, Adam Sandler à la recherche de rencontres coquines, l’émouvant Ansel Elgort de Nos Etoiles Contraires, la jeune Kaitlyn Dever (que l’on a déjà vu dans le bouleversant States of Grace) et Dean Norris (qui incarnait le beau-frère de M. White aka Heisenberg dans Breaking Bad). Et aussi parce que les thèmes abordés sont contemporains et sociétaux : l’impact des nouvelles technologies sur la vie quotidienne des adolescents, les relations familiales, et le rapport des individus au sexe via ces nouvelles interfaces de communication. Dans Men, Women & Children, on suit le destin de plusieurs adolescents ainsi que celui de leurs parents, avec leurs troubles, leurs obstacles et leurs découvertes. Tantôt comique, tantôt tragique, leur histoire ne devraient laisser personne insensible.

Pour une vraie comédie en bonne et due forme, on peut se tourner sans aucun doute vers Search Party, un long-métrage américain signé Scot Armstrong, le scénariste de Very Bad Trip 2 et de Starsky et Hutch. On ne s’étonnera donc pas trop du fait que l’histoire nous rappelle étrangement les aventures déjantées de la meute de loups de Very Bad Trip. Sauf qu’ici, plutôt qu’une meute de loups à la recherche d’un futur marié disparu, c’est l’histoire d’un amoureux en détresse complétement nu qui appelle ses deux meilleurs potes à l’aide, ceux-là même qui ont ruiné son mariage quelques temps auparavant. L’heure est désormais à la rescousse, en plein milieu du Mexique. Et les choses ne vont évidemment pas se passer comme prévu… Côté casting, les séries se mélangent. Les deux personnages principaux (Jason et Nardo) sont interprétés par T. J. Miller et Thomas Middleditch, les acteurs de la série geek Silicon Valley. Krysten Ritter (la petite amie de Jesse dans Breaking Bad) sera également de la partie. On retrouve également Shannon Woodward (Sabrina dans Raising Hope) et Alison Brie (Annie dans Community). Que du bonheur !

Les fêtes de Noël arrivent à grands pas et beaucoup s’y préparent, même le cinéma. Le Père Noël, c’est donc la comédie française sur le sujet. Sauf que le Père Noël dans cette histoire, ne rentre pas dans les maisons pour y déposer ses cadeaux mais plutôt pour y voler ce qu’il y trouve. Et le pire, c’est qu’il va entraîner dans ses cambriolages Antoine, un petit garçon de 6 ans persuadé d’avoir rencontré le véritable Père Noël. En échange d’un tour en traineau, Antoine accepte d’aider ce Père Noël peu conventionnel à récolter les bijoux qu’il trouve dans les appartements bourgeois parisiens. Les deux vont donc passer toute la nuit sous les étoiles de Paris à dérober les trésors des habitants endormis, nouant ainsi un lien affectueux inattendu. Un Noël magique traditionnel… ou pas. Côté casting, c’est Tahar Rahim qui interprète ce voleur de Père Noël (acteur très remarqué dans Le Prophète, et vu plus récemment à l’affiche de Gibraltar et Samba). Pour le personnage d’Antoine, c’est un inconnu du public qui a été choisi, Victor Cabal. Quant au film, il est signé Alexandre Coffre, le réalisateur de film dont on ne sait prononcer le nom, Eyjafjallajökull. Attendez-vous à beaucoup d’humour donc.

Bon film, camarades cinéphiles ! A la semaine prochaine !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité