July 18, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 11 novembre 2015

Marre de la routine ? Envie d’un petit ciné pour vous évader ? Cette semaine je vous propose de l’action avec le très attendu 007 Spectre, de la rébellion avec Les Anarchistes et de la romance avec Ange & Gabrielle.

Attention aux yeux cette semaine. L’acteur Daniel Craig réendosse le costume impeccable de l’agent secret 007 pour une nouvelle mission, de la plus haute importance bien sûr. Dans 007 Spectre, James Bond s’attaque à une mystérieuse et puissante organisation appelée Spectre, et cela sans tenir compte des tensions que subit le MI6 avec le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale. Pour parvenir à anéantir cette organisation menaçante, James Bond n’hésitera pas à pactiser avec l’ennemi, ou plutôt avec la fille de l’un de ses vieux ennemis, une certaine Madeleine Swann (Léa Seydoux). Au programme : infiltration, course-poursuite, combats rythmés, fusillades, révélations choc, destinations glamour et humour charmeur sur un joli fond d’explosion qui décoiffe. Pas de doutes, c’est un James Bond. Aux commandes, on retrouve le même réalisateur que pour Skyfall. Côté musique, c’est le titre « Writing’s on the wall » de Sam Smith qui envoie du lourd.

Tahar Rahim (Un Prophète) et Adèle Exarchopoulos (La Vie d’Adèle) se partagent l’affiche dans le drame français Les Anarchistes. L’histoire se déroule vers la fin du 19ème siècle à Paris. Sous les ordres de son supérieur, un policier de la brigade infiltre une communauté d’anarchistes afin d’en surveiller les membres et leurs actions. Entre pensées modernes et révolutionnaires, le groupe d’anarchistes cherche avant tout à trouver le bonheur en se libérant d’une société trop conservatrice. Chacun vient d’un milieu différent et a sa propre vision de la vie. Ce qui devait au départ être une simple mission d’espionnage devient très vite quelque chose de plus fort pour le policier infiltré. Tiraillé entre son attachement pour les membres du groupe et son devoir, les choses s’avèrent bien plus compliquées qu’il ne s’y attendait. Surtout lorsque l’amour s’en mêle… Laissez –vous tenter par ce film très humain et partez à la découverte de ces anarchistes romantiques et sensibles.

Pour plus de fun et de légèreté, il y a la comédie romantique française Ange & Gabrielle, avec Patrick Bruel (qui pourrait devenir un habitué du genre bientôt) et Isabelle Carré. Le pitch : lorsque Gabrielle apprend que le père de l’enfant dont sa fille de 17 ans est enceinte ne veut absolument pas prendre ses responsabilités, elle décide de contacter son père à lui pour lui faire entendre raison. Sauf que le père en question ne savait pas qu’il avait un fils ! Vous suivez ou on fait un schéma ? En gros, il y a Claire, 17 ans, enceinte ; sa mère Gabrielle, prête à tout pour protéger sa fille ; Simon, ado irresponsable qui n’a aucune envie d’être papa ; et Ange, le père de Simon, mais ça, il ne le savait pas. Apprendre soudainement que l’on a un fils de 17 ans c’est dur. Apprendre en plus que l’on va très prochainement être grand-père, c’est pire. C’est compliqué ? Vous n’avez encore rien vu parce qu’entre Ange et Gabrielle, il se pourrait bien que ça devienne encore plus compliqué…

Alors, vous allez voir quoi cette semaine ?

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité