December 18, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 2 décembre 2015

Vu le froid qu’il fait dehors, vous avez sûrement envie plus que jamais de vous réchauffer dans de bons gros fauteuils rouges en grignotant du popcorn devant un bon film. Ça tombe bien parce qu’il y a de nouveaux films à l’affiche que je vous recommande d’aller voir : une comédie française, un thriller britannique et un drame américain.

La comédie de la semaine à ne pas rater c’est Babysitting 2. On y découvre la suite des aventures de Franck qui va encore se retrouver dans une galère complètement folle avec sa bande de potes déments. Changement de décor cependant et direction le Brésil ! Franck est censé y rencontrer le père de Sonia (Christian Clavier). Evidemment, dans ce lieu paradisiaque, les choses vont vite dégénérer. Après être partis en excursion dans la forêt amazonienne (alias l’enfer vert), la bande disparaît. Seule leur caméra est retrouvée. Sonia et son père vont alors visionner les images pour comprendre ce qu’il s’est passé (sur le même modèle que pour le premier film, sauf que cette fois-ci ce n’est pas un petit garçon insolent qui se retrouve mêlé à leurs péripéties mais la vieille grand-mère de Sonia !). Si le premier film avait été comparé à un Project X français, cette suite se rapproche quant à elle plutôt de l’esprit Man Vs Wild. Ça promet !

Autre film à ne pas rater cette semaine : le thriller décalé Kill Your Friends avec Nicholas Hoult en vedette. A la fin des années 90 à Londres, un jeune producteur de musique recherche désespérément LE tube qui pourrait sauver sa carrière, ou du moins l’aider à conserver son job. Prêt à tout pour décrocher le fameux graal, y compris à écraser sans remords ses collègues ou rivaux, il sombre dans le délire le plus total. Entre les fêtes, les orgies, les drogues et l’avidité de tous, c’est une véritable descente aux enfers pour Steven Stelfox. Pour lui, la musique n’est pas un art merveilleux ou un divertissement extraordinaire, c’est l’outil qui lui permettra d’obtenir enfin sa promotion et de poursuivre sa vie de débauche. Le film semble réunir l’atmosphère délirante que l’on a pu voir dans Le Loup de Wall Street et la folie inquiétante d’American Psycho. Une belle critique du monde de l’industrie musicale en tout cas et une superbe performance de l’acteur britannique Nicholas Hoult. Les deux valent le détour.

Je termine par le drame (qui reste quand même plutôt amusant) Before I Disappear, avec notamment Emmy Rossum (Shameless US), Ron Perlman (Sons of Anarchy) et Paul Wesley (The Vampire Diaries). En 2013, Shawn Christensen remporte un Oscar pour son court métrage Curfew qui raconte l’histoire d’un dépressif de 30 ans qui doit faire du babysitting pour dépanner sa sœur. Before I Disappear est la version longue de cette histoire. L’histoire plus en détails, la voilà : Richie est un loser qui traîne dans des quartiers pas fréquentables et consomme un peu trop de pilules, sa nièce Sofia est un génie d’une grande maturité. Il a 30 ans, elle en a 11. Ils ne se connaissent absolument pas, et pourtant, ils vont devoir passer toute la nuit dans les rues de New York à fuir ensemble les problèmes personnels de Richie, à faire connaissance et à discuter de la vie. S’occuper de sa nièce sera finalement peut-être le déclic dont Richie avait besoin pour reprendre sa vie en main et repartir sur de bonnes bases. Réponse en salles.

Pour plus d’aventures sur grand écran, on se retrouve la semaine prochaine ! Bon film !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité