July 16, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 23 décembre 2015

Alors, je sais que vous avez sûrement pleins de choses à faire entre les préparatifs des fêtes et vos achats de cadeaux de Noël (d’ailleurs si vous n’avez pas d’inspiration cette année, lisez ça), mais vous pouvez bien vous permettre une petite pause ciné pour souffler un peu avant le marathon qui s’annonce non ? Allez ! Au programme cette semaine : deux comédies françaises et un biopic américain.

Le film que je recommande en premier d’aller voir c’est Le Nouveau, une comédie française avec l’humoriste Max Boulbil à l’affiche. Qui ne s’est jamais retrouvé dans cette inconfortable situation ? Qui n’a jamais été « LE nouveau » ? C’est ce qui arrive à Benoît, un ado qui vient de changer de collège et va avoir des difficultés à s’intégrer. Lorsque les bandes d’amis sont déjà formées, ce n’est pas toujours évident de se lier d’amitié. Pour augmenter sa cote de popularité et accessoirement arriver à séduire la jolie suédoise dont il est tombé amoureux, Benoît va suivre les conseils de son oncle immature (vous l’aurez deviné, il s’agit de Max Boulbil). Le plan : organiser une fête pour montrer à toute la classe sa cool attitude. Arrivera-t-il à intégrer le groupe populaire ou restera-t-il coincé avec les losers de la classe ? Tout est possible !

Autre comédie française cette semaine : Le Grand partage. La réalisatrice du film comique et délirant Maman imagine une autre situation tout aussi délirante qui pourrait bien en faire frissonner plus d’un : les propriétaires de grands logements en France se voient obligés d’accueillir des SDF chez eux à cause d’un hiver particulièrement froid. Ordre du gouvernement ! Alors que tout le monde était dans les rues pour manifester contre le manque d’hébergement, la solution trouvée par l’Etat ne fait pas l’unanimité, loin de là. Partager ? Quel horreur ! Dans un immeuble d’un riche quartier parisien, c’est la panique. Au casting, on retrouve notamment Valérie Bonneton (vue dans Eyjafjallajökull), Didier Bourdon (Les Trois Frères), Josiane Balasko (Les Bronzés) et Anémone (Le Père Noël est une ordure). Que du beau monde.

En parlant de beau monde, dans la famille « acteurs américains trop sexy » j’appelle Ryan Gosling, Brad Pitt et Christian Bale (bon ok, il y a Steve Carell aussi). Qu’est-ce que ces acteurs ont en commun ? Ils se partagent l’affiche de The Big Short : le Casse du siècle, le biopic de la semaine. Retour en 2005. Quatre hommes qui travaillent dans la finance et l’immobilier découvre une faille dans le système en place et tente de prévenir leurs confrères et collègues. C’est peine perdue, personne ne les écoute, personne n’y croit. Et pourtant, ils avaient raison. Quelques années plus tard, c’est la crise des subprimes et l’effondrement de l’économie. Heureusement pour ces quatre hommes, ils avaient tout prévu. Si vous n’aviez pas tout compris dans la crise des subprimes de 2008, regardez ce film qui vous explique ce qui s’est réellement passé et comment un groupe de visionnaires a réussi à faire fortune sur le dos des institutions financières. Une belle revanche pour eux.

Sur ce, je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes et je vous dis à la semaine prochaine !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité