September 25, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 4 novembre 2015

Envie d’un ciné cette semaine avec les amis, la famille ou sa moitié ? Voilà les films que je vous recommande d’aller voir : la comédie dramatique américaine A vif ! pour les gourmands, la comédie américaine Dope pour les gens cool et la comédie dramatique française Nous trois ou rien pour ceux qui aiment les histoires familiales fortes.

A vif ! c’est une comédie dramatique avec Bradley Cooper, Sienna Miller et notre frenchie Omar Sy. On y parle restaurants réputés, cuisine raffinée et plats délicieux, mais aussi nouveau départ, détermination et rédemption. En fait, c’est surtout l’histoire d’un homme : Adam Jones (interprété par Bradley Cooper), un jeune Chef talentueux qui s’est laissé emporter par le succès. Après avoir obtenu deux étoiles au guide Michelin pour son restaurant parisien, Adam Jones a commis bien des erreurs. Mais cette célébrité du monde gastronomique n’a pas dit son dernier mot. Après tout, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. De retour sur le droit chemin, Adam Jones refait surface et reprend un restaurant londonien. Son objectif : en faire le meilleur du monde. De quoi sans aucun doute restaurer son image. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir trouver une équipe qui croit en lui. Les amoureux de la gastronomie délicate devraient apprécier les efforts du réalisateur en matière d’images et se régaler mentalement. Pour les autres, il y a Bradley Cooper.

Film indépendant à petit budget (qui a pourtant remporté le Prix du Public au Festival de Deauville), Dope est un film à voir pour de multiples raisons : son esprit cool et vivant, son atmosphère années 90 version USA (les nostalgiques apprécieront), l’humour communicatif des protagonistes, sa bande originale signée Pharrell Williams, etc… Le pitch : Malcolm et sa bande de potes n’appartiennent pas au groupe des gens « cool » du lycée, et encore moins du quartier craignos qu’ils habitent à Los Angeles. Collectionnant les bonnes notes et espérant être acceptés à l’université pour l’année prochaine, ils ressemblent plutôt à des geeks. Ils n’ont rien des délinquants décontractés qu’ils peuvent rencontrer dans la rue, ceux qui arrivent à choper les filles. Et le truc, c’est qu’ils aimeraient bien, eux aussi, choper des filles. C’est dans cet esprit qu’ils décident d’aller à la soirée d’anniversaire du dealer du coin. Une soirée qui va peut-être changer la donne pour la petite bande puisque Malcom en ressort avec un sac rempli de drogue… Geek un jour, geek toujours ? Réponse en salles.

Dans Nous trois ou rien, Kheiron nous fait le récit du parcours à la fois tragique et incroyable de ses deux parents, depuis leur rencontre en Iran jusqu’à leur installation en France. Dans un même film, Kheiron nous plonge dans une multitude d’ambiances et d’univers : on y découvre la situation politique tendue de l’époque en Iran, l’amour très fort entre les deux parents, leur détermination, leurs idéaux, leur long voyage jusqu’en France, la vie à la cité une fois arrivés à Paris… Une histoire familiale racontée avec beaucoup d’humour et de tendresse. Une grande histoire humaine aussi, qui vaut le détour. Il s’agit de la première réalisation de l’humoriste Kheiron et elle s’annonce très réussie. Au casting, on retrouve Leïla Bekhti dans le rôle de la mère de Kheiron, Gérard Darmon dans le rôle de son grand-père maternel, Alexandre Astier dans celui du Shah d’Iran (personnage politique qui semble plus caricaturée que réaliste au vue de la bande annonce, de quoi ajouter de la légèreté à cette histoire forte) et même la star de Bref, Kyan Khojandi. Kheiron incarne quant à lui le rôle de son père. Un bel hommage à ses parents.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans ces trois films, il y a aussi le film de guerre français En mai fais ce qu’il te plaît qui raconte l’exode des habitants français fuyant l’arrivée des Allemands en 1940 et le parcours d’un père à la recherche de son petit garçon dans toute cette panique. Pas grand-chose à dire sur ce film, à part que la bande originale est signée Ennio Morricone, ce qui n’est pas rien. Sinon à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures sur grand écran !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité