Spider, tome 1 : Rabbit Hole

0
45

Dernière nouveauté parue aux éditions Soleil, Spider vous plonge dans l’univers sombre d’un Detroit aux prises avec une nouvelle drogue aux effets dévastateurs, la bien-nommée Spider…

Quand la Détective Charlène Dubowski (mais appelez-la Charlie) débarque dans l’ancienne cité industrielle aux allures de ghetto géant qu’est devenu Detroit, elle y découvre qu’une nouvelle drogue particulièrement addictive en a inondé les rues crasseuses. Avec ses puissants effets hallucinogènes, celle-ci amène ses consommateurs à la limite de la folie pure et provoque chez eux d’atroces mutations. Pour préserver les habitants de ce fléau (mais aussi pour sauver sa propre tête), Charlie va être contrainte de s’aventurer au cœur de la Toile, le réseau de distribution de la Spider, au risque de s’y retrouver prise au piège.

Avec ce premier tome de Spider, les éditions Soleil nous offrent un album à l’ambiance sombre et poisseuse. Le scénario, signé Christophe Bec et Giles Daoust, nous plonge immédiatement dans une histoire nerveuse et parfaitement maîtrisée, tant dans ses nombreuses scènes d’action que dans ses plus rares moments de doute ou de remise en question. Au fil de sa lecture (qui apparaîtra rapide en raison des dialogues succincts), le lecteur se sentira véritablement happé dans l’univers sordide imaginé par les scénaristes.

Quant aux dessins, ils se devaient de correspondre à l’esprit que Christophe Bec et Giles Daoust ont voulu insuffler à l’histoire. C’est pleinement réussi car ceux réalisés par Stefano Raffaele portent littéralement la série. Sombres, tranchants, ne nous épargnant aucun détail des ravages de la Spider, leur qualité et leur finesse sont un atout considérable pour la réussite de cet opus.

En conclusion, Spider se révèle une lecture aussi addictive que la drogue autour de laquelle son histoire s’articule. Il nous tarde déjà de découvrir ce que le second tome réserve à Charlie…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.