Spikeball™ (ou Roundnet), le nouveau sport venu d’outre-Atlantique

Au cours de l’été qui vient de s’écouler, au détour d’une plage ou d’un parc municipal, certains d’entre vous ont peut-être aperçu quatre personne s’affairant autour d’une petite balle et d’un mini « filet-trampoline ». Si c’est le cas, vous avez été les premiers témoins de l’essor croissant que rencontre un sport jusque-là inconnu : le Spikeball™ !

Tout droit venu des Etats-Unis, le Spikeball™ (aussi appelé Roundnet) est donc un sport qui rencontre un succès croissant et qui attire chaque jour de nouveaux pratiquants. Apparu d’abord timidement dans l’espace public, il s’est au fil de l’été imposé avec plus de confiance et il n’était pas rare, alors que les beaux jours déclinaient, de voir quelques parties se jouer ça et là. Intriguée par cette nouvelle discipline et toujours soucieuse d’assouvir la saine curiosité de ses lecteurs, l’équipe de Conso-Mag s’est essayée à cette étrange (mais addictive) discipline.

Le Spikeball™, qu’est-ce que c’est et comment on y joue ?

Pour jouer au Spikeball™, il vous suffit d’un peu d’espace en extérieur, d’un mini-trampoline, c’est-à-dire d’un filet tendu sur un cercle faisant approximativement la taille d’un hula hoop, et d’une petite balle (les liens pour l’achat du matériel sont en fin d’article).

Les règles en sont extrêmement simples et c’est aussi ça qui lui donne tout son intérêt. Une partie de Spikeball™ oppose deux équipes de deux joueurs. Le premier joueur a le service et il va frapper la balle avec sa main en direction du filet pour qu’elle y rebondisse. Une fois cela fait, l’équipe adverse a jusqu’à trois touches de balle pour parvenir à son tour à la faire rebondir sur le filet sans qu’elle ait préalablement touché le sol. La première équipe qui ne parvient pas à retourner la balle perd le point. C’est aussi simple (et aussi fun) que ça.

Jouer au Spikeball™, est-ce fait pour moi ?

Le Spikeball™ offre quelques facilités aux joueurs qui le pratiquent. Déjà, il ne nécessite pas un terrain particulièrement grand et une partie peut être jouée sur un coin de plage comme sur la pelouse d’un parc municipal ou dans un jardin en attendant le barbecue. En outre, tout le matériel nécessaire tient dans un petit sac et il est donc facilement transportable. A priori, rien ne s’oppose donc à ce que tout un chacun puisse y jouer facilement.

Enfin, rien ou presque car ne nous mentons pas, une partie de Spikeball™ peut vite s’avérer physique. Bien évidemment, tout dépendra de l’équipe face à la vôtre (et de son état d’esprit compétitif ou non). Si certaines parties pourront s’avérer très familiales et bon enfant, d’autres seront âprement disputées et pourraient mettre votre condition physique à rude épreuve.

Quoi qu’il en soit, le Spikeball™ se révèle un sport particulièrement fun qui trouvera facilement sa place lors d’une après-midi un peu sportive entre amis. Agréable, amusant mais aussi tactique quand l’opportunité survient de prendre l’équipe adverse à contre-pied, le Spikeball™ est une belle découverte et il nous tarde déjà que les beaux jours reviennent pour le pratiquer à nouveau !

Comment s’équiper pour le Spikeball™ ?

L’avantage du Spikeball™ est que l’équipement nécessaire est assez abordable. Il faut en effet compter un peu moins de 60 € pour le kit comprenant le filet, le mini-trampoline et trois balles. Il est commercialisé par une société spécialisée et nous vous invitons à visiter leur shop ici.

 Le saviez-vous ? Il existe une association française de Spikeball™-Roundnet et des championnats de France seront même organisés au printemps prochain. Pour visiter leur site, c’est par ici et leur page Facebook, c’est par là.

Acheter l’équipement nécessaire sur le site spécialisé Spikeball

Visiter la galerie Instagram de Spikeball

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.