Sub Terra, sueurs froides pour claustrophobes

Depuis longtemps réputé pour ses jeux aux accents historiques, l’éditeur Nuts Publishing a aussi démontré son savoir-faire dans d’autres domaines ludiques (coucou La Traque de l’Anneau ou encore L’Expédition Perdue). Récemment, ils nous ont entraînés dans un lieu qui fascine l’humanité depuis la nuit des temps : les entrailles de la terre…

Il est difficile de continuer à l’ignorer, la lumière que projette votre lampe-torche sur la paroi rocheuse est de plus en plus faible. Dans quelques instants, votre batterie sera complètement déchargée et les ténèbres vous engloutiront. Du coin de l’œil, vous observez vos compagnons et plusieurs d’entre eux ne cherchent même plus à masquer leur inquiétude ou plutôt leur angoisse. Vous le saviez, accepter de faire partie de l’expédition chargée d’explorer ce réseau de grottes inconnu présentait des risques mais comme toujours, votre curiosité l’a emporté sur votre raison et vous vous maudissez désormais d’avoir accepté de vous y joindre. Une galerie inondée vous oblige à rebrousser une nouvelle fois chemin. Après un dernier soubresaut, votre lampe s’éteint et le bruit des griffes sur la roche que vous aviez repéré plus tôt se rapproche…

La lumière est au bout du tunnel… mais duquel ?

Sub Terra est un jeu coopératif de survie horrifique qui plongera les joueurs au royaume des rampants, dans le siège des enfers, bref, dans les entrailles de la terre. Vous y incarnez une équipe de spéléologues qui, après être tombée dans un gouffre, se retrouve perdue dans les méandres de multiples galeries souterraines inconnues. Chaque joueur endosse le rôle d’un spécialiste disposant d’une compétence particulière qu’il devra mettre au service de l’équipe pour espérer survivre à cet enfer. De tuile en tuile, les joueurs vont découvrir un réseau de galeries insoupçonné mais aussi être confrontés à toutes sortes de dangers. Éboulements, boyaux d’étranglement, émanations toxiques, galeries inondées ou même créatures cauchemardesques, voilà un aperçu de ce qui vous attend dans cette exploration hors du commun…

L’objectif des joueurs sera donc d’explorer inexorablement les profondeurs afin d’épuiser la pile de tuiles Caverne et ainsi de trouver la sortie qui les ramènera à l’air libre. Le hic, c’est qu’à chaque fin de tour, une carte Danger est piochée et si la pile des dangers s’épuise avant celle des tuiles Caverne, votre lampe torche s’éteint, vous privant de lumière mais aussi de tout espoir de survie (ou presque).

Un jeu dans les profondeurs qui ne manque pas de profondeur

Très simple à prendre en main et disposant de règles limpides, Sub Terra fait partie de ces jeux dans lesquels on se plonge rapidement et toujours avec délectation. Les parties sont tendues, nerveuses et toujours empreintes de cette petite boule au ventre de voir tout à coup une succession de malchances compromettre dangereusement une exploration qui avait pourtant bien débuté. Si on lui adjoint une lumière tamisée et une ambiance sonore claustrophobique, voilà un jeu qui devient délicieusement anxiogène.

En conclusion, le jeu est à l’image de l’univers dont il se veut le reflet. Il est mystérieux, inquiétant mais il est aussi une véritable pépite, comme de celles que l’on trouve dans un filon d’or inespéré au cœur des entrailles de la terre.

3 kilos de cauchemar… Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

Sub Terra, ce n’est pas qu’une plongée angoissante dans les Abysses terrestres, c’est aussi un jeu qui peut s’enrichir de trois extensions. Chacune prend place après les tragiques événements du jeu de base tout en prenant soin de vous replonger dans son indicible horreur.

Dans Investigation, c’est sur demande d’un mystérieux commanditaire que vous acceptez de retourner dans les grottes pour retrouver les membres de l’équipe qui n’ont pas réussi à atteindre la surface. Dans cette extension, une nouvelle spéléologue (particulièrement bien équipée) se joint à l’équipe : l’agent. Au-delà de ce renfort, les joueurs pourront compter sur un équipement étendu (batterie de secours, charge explosive et même shoot d’adrénaline, …) mais devront également faire face à un nouveau danger : la malédiction qui pèse sur ces galeries.

Dans Extraction, c’est surtout à un nouvel adversaire que vous allez devoir faire face : les sauteurs. Plus rapides mais pas moins sournois, ces nouvelles créatures cauchemardesques constituent un danger dont il faudra savoir vous prémunir mais heureusement, il se peut que vous trouviez au cœur des galeries un sanctuaire que vos prédateurs semblent refuser d’approcher. De plus, pour vous aider dans cette lutte sans merci, vous vous êtes adjoints les services d’une mercenaire, celle que l’on nomme « le cauchemar des cauchemars ». Voilà de quoi remporter plus facilement la partie… à moins que vous n’ayez oublié un échantillon biologique au cœur des ténèbres…

Enfin, dans Annihilation, vous retournez une dernière fois dans les cavernes mais cette fois, avec la ferme intention de les détruire. Vous devrez placer des charges explosives à différents endroits stratégiques du réseau de cavernes tout en prenant garde aux éboulements proches qui pourraient vous retenir prisonnier de cet enfer. Pour vous aider dans votre tâche, vous êtes accompagnés de l’Exterminateur, un spéléologue robuste muni d’un masque à gaz et qui a eu l’excellente idée de descendre en ces lieux avec quelques sacs de poison dont les créatures qui rôdent en ces lieux pourraient bien se délecter.

Si avec sa mécanique originale et l’ambiance qu’il est capable d’instaurer Sub Terra se suffisait très bien à lui-même, l’ajout de ces trois extensions lui apporte néanmoins une belle diversité. En confiant aux joueurs de nouvelles missions et en apportant au jeu de nouveaux dangers comme de nouveaux spéléologues, elles sont la garantie d’un plaisir sans cesse renouvelé.

Sub Terra, un jeu de Tim Pinder édité par Nuts Publishing.

Nombre de joueurs : 1 à 6

Âge : dès 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 60 minutes

Acheter Sub Terra : 32,90 €

Acheter Sub Terra -Investigation : 13,50 €

Acheter Sub Terra – Extraction : 14,50 €

Acheter Sub Terra – Annihilation : 14,50 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.