September 25, 2018

Super Smash Bros sur Wii U

On a souvent reproché à la Wii U de manquer de jeux, d’avoir pris beaucoup trop de retard par rapport à la concurrence malgré une sortie un avant l’arrivée du duo Xbox One/PlayStation 4. Aujourd’hui, la console de salon signée Nintendo accueille une des licences phares de l’éditeur, à savoir Super Smash Bros, véritable fleuron du jeu multijoueur.

Pour ce nouvel épisode, les développeurs ont décidé de reprendre tout simplement la formule qui a fait recette à de multiples reprises, apportant quelques ajustements à droite, à gauche, pour faire de son titre une bête à vendre des machines, un system seller comme on l’appelle dans le jargon. Et après une version 3DS excellente, ils ont accompli un travail de très grande qualité sur sa grande sœur.

Comme toujours, Super Smash Bros est une véritable ode à Nintendo et à l’ensemble de son oeuvre, reprenant des personnages de toutes les plus grandes licences de l’éditeur. Cette année, quelques nouvelles têtes viennent compléter le casting, dont certains issus de firmes « partenaires ». Voici une petite liste des nouveaux personnages :

  • Mega Man : l’un des héros emblématique de Bandai Namco fait son apparition !
  • Pac-Man : la fameuse boule jaune de Bandai Namco va venir chasser quelques fantômes sur Wii U
  • Sonic : le célèbre hérisson bleu créé par Sega, autrefois grand adversaire de Mario, déjà aperçu par le passé.
  • Olimar : le petit capitaine issu de Pikmin
  • Little Mac : un boxeur du jeu Punch Out !
  • Entraîneuse Wii Fit : l’un des nouveaux personnages les plus originaux, issu du célèbre jeu de fitness
  • Harmonie & Luma : ils débarquent du jeu Super Mario Galaxy
  • Le Villageois : un personnage issu du jeuAnimal Crossing
  • Amphinobi : l’un des nouveaux monstres apparus dans Pokemon X & Y
  • Palutena : du jeu Kid Icarus Uprising
  • Pit maléfique : également issu du jeu Kid Icarus Uprising
  • Daraen : découverte dans Fire Emblem Awakening
  • Lucina : également découverte dans Fire Emblem Awakening
  • Shulk : issu du jeu Xenobales Chronicles sur Wii
  • Chien et canard : session nostalgie avec ces personnages issus du jeu Duck Hunt
  • Bowser Jr. : le petit méchant de Super Mario Sunshine est de la partie

On peut ajouter à cela la possibilité de créer de nouveaux personnages de trois types différents à partir des Mii des joueurs, ce qui nous amène à un joli casting de 49 personnages jouables. Il y a de quoi faire !

L’univers Nintendo est également mis en valeur par le biais des niveaux, qu’on retrouve également en nombres. Au total, ce sont 46 niveaux dans lesquels il sera possible de se cogner, dont 26 entièrement nouveaux. Chacun d’entre eux fait référence à un univers particulier et les développeurs ont comme toujours accompli un boulot remarquable pour faire en sorte que l’on ressente toute l’âme du jeu dont il est tiré lors des parties. Pour renforcer cela, on peut bien évidemment compter sur une bande-son toujours exceptionnelle avec plus de 450 thèmes audio différents !

Ce gigantisme est présent dans tous les aspects du jeu. Lors des affrontements déjà, qui montent encore d’un cran en termes d’intensité avec des combats à 8 qui sont simplement dantesques, même s’ils manquent parfois un peu de lisibilité. Il faut dire qu’ajouter 8 combattants survoltés dans des niveaux mouvants et remplis d’objets bonus en tous genres, ce n’est pas forcément la chose la plus facile à gérer d’un point de vue visuel. Pourtant, techniquement, le jeu est ultra fluide et n’est jamais pris à défaut ! Ca reste extrêmement fluide et beau, même si le jeu est loin d’en mettre plein la vue en terme de réalisation pure. Nintendo a réussi son pari au niveau du jeu en ligne également, avec un code réseau stable au contraire de Super Smash Bros Brawl sur Wii.

Super Smash Bros étant un party game, c’est bien évidemment à plusieurs qu’il révèle tout son sens, et la partie solo reste relativement ennuyeuse malgré des modes de jeu pas trop mal pensés. Les développeurs ont ainsi pensé à rendre compatible l’intégralité des manettes, qu’il s’agisse du gamepad, des Wiimote, des Classic ou Pro Controlers. Ils ont même été plus loin en rendant compatible la 3DS en tant que manette (le tout sans latence), mais aussi les manettes Gamecube via l’achat d’un adaptateur. Dommage que ces dernières ne soient compatibles qu’avec Smash Bros en revanche.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité