T.I.M.E. Stories, une machine à jouer dans le temps

Il y a des jeux qui sont définitivement incontournables et dont nous n’avons cependant pas encore eu l’occasion de vous parler. T.I.M.E. Stories est de ceux-là. A notre décharge, nous étions coincés dans une faille spatio-temporelle quelque part entre un asile flippant du début XXème et une île paradisiaque infestée de pirates deux siècles et demi plus tôt. Mais nous voilà de retour pour rattraper notre retard et vous présenter cet ovni ludique signé Space Cowboys.

Dans T.I.M.E. Stories, les joueurs incarnent des agents temporels employés par l’agence T.I.M.E. (pour Tachyon Insertion in Major Events) qui luttent ensemble contre les bouleversements du continuum espace-temps. Afin de préserver notre réalité actuelle et éviter que notre présent ne bascule dans un univers parallèle, ils sont envoyés dans le passé pour y remplir différentes missions. Avouons-le, au sein de la rédaction, cette simple introduction nous a autant intrigués qu’enthousiasmés…

Un plateau neutre qui se révèle plein de surprises

Déjà pourvue d’un premier scénario (nous y reviendrons), la boîte de base de T.I.M.E. Stories contient aussi tous les éléments neutres qui serviront à jouer aux différents scénarios qui ont été concoctés au fil des ans par Space Cowboys (lesquels n’ont d’ailleurs pas fini de nous en proposer de nouveaux). Ainsi, le plateau est parfaitement neutre et il sera principalement destiné à accueillir les cartes qui constitueront le scénario joué. Les marqueurs temps et les différents jetons sont eux-aussi relativement communs et ces derniers prendront différentes formes selon l’histoire (munitions, pièces d’or, ingrédients, etc.).

Chaque scénario se présente sous la forme d’un deck de cartes que vous révélerez progressivement au cours de votre aventure. Certaines représenteront différents lieux à explorer et apparaîtront sous forme de panorama sur le plateau alors que d’autres constitueront une réserve d’éléments (indices, outils, armes, documents, etc.) que vous découvrirez au fil du jeu.

Oui, mais je suis qui moi, en fait ?

En débutant la partie, il vous sera demandé de choisir un réceptacle, comprenez une personne qui vivait réellement à l’époque et sur le lieu de votre enquête. C’est celle-là que vous allez incarner et c’est un premier point très positif du jeu. En évitant de parachuter un agent temporel au beau milieu d’une époque qui n’est pas la sienne, T.I.M.E. Stories permet une meilleure immersion dans le scénario. En effet, incarner un personnage, ce sera aussi hériter de ses attributs (force, adresse, …) mais aussi de son caractère et de ses défauts. Faites-nous confiance et essayez de vous glisser réellement dans la peau de votre personnage, votre expérience de jeu n’en sera que meilleure !

Une fois ce choix effectué, la mission peut commencer et un premier lieu est révélé. A vous d’y déambuler selon vos envies et d’y découvrir ce qui s’y cache. Peut-être que certaines de vos compétences y seront mesurées mais il n’est (déjà) pas exclu que vous tombiez sur un quidam belliqueux qui vous engagera dans un combat sans merci.

Un petit coucou de chez les fous

Le premier scénario proposé dans la boîte de base de T.I.M.E. Stories vous enverra dans un asile d’aliénés au cœur des années 20’. Vous y incarnerez un patient de l’établissement et gageons que devoir choisir entre Marie l’érotomane, Edith la cannibale ou Félix le parano (parmi d’autres) vous plongera irrémédiablement dans l’ambiance… Sur ce scénario, nous n’en dirons pas plus car ce serait tout simplement vous gâcher tout le plaisir du jeu et de la découverte.

Sans conteste, T.I.M.E. Stories est un jeu pétri de qualités. Tout en restant un jeu de société, il a des petits airs de jeu de rôle dans la narration des découvertes de chacun et si les différents joueurs se prêtent au jeu, le côté immersif peut s’avérer très prégnant. Il est aussi servi par une direction artistique à couper le souffle et, une fois de plus, le sentiment d’immersion s’en voit renforcé.

Cela dit, et il faut le signaler afin de ne pas nourrir les frustrations, T.I.M.E. Stories n’est pas un jeu dont vous devez espérer triompher au premier essai. Pour chaque mission, les joueurs se verront allouer un certain nombre d’unités temporelles et celles-ci diminueront au gré de leurs déplacements voire de leurs (malencontreuses) rencontres. Très vite, vous aurez le sentiment que ces unités fondent plus vite que neige au soleil. C’est normal, on vous rassure. Les scénarios de T.I.M.E. Stories n’ont pas été pensés pour être joués en one-shot et il vous faudra donc plusieurs essais avant d’en venir à bout. A chaque nouvelle tentative, vos agents seront plus aguerris et auront une meilleure connaissance de leur environnement. Pour les avoir expérimentées, ils sauront les pistes suivies qui se sont finalement révélées être des impasses, ils se souviendront de ce que leur réserve tel ou tel personnage rencontré et ils disposeront d’éléments précieux qu’ils auront pu conserver lors de leur essai précédent. Cette mécanique de jeu augmente sensiblement la durée de vie de chaque scénario et permet de ne pas les ranger définitivement dans un tiroir après une seule soirée mais si l’on n’en a pas conscience en débutant la partie, certaines frustrations pourraient poindre…

L’égypte des pharaons, la cour de Louis XIV, … le champ des possibles est infini

Enfin, pour conclure et car il s’agit d’un des points qui nous a le plus séduits, T.I.M.E. Stories est par essence un jeu d’une rare diversité. Une fois muni de la boîte de base, il suffira d’acheter les différents scénarios (à un prix d’ailleurs très correct) pour changer radicalement d’environnement. Les huit scénarios complémentaires déjà disponibles vous plongeront dans le Hollywood des années 80’ comme au cœur de la Reconquista espagnole ou encore dans le froid polaire d’une expédition en antarctique. Nous n’en disons pas plus pour le moment mais nous espérons pouvoir vous en reparler très bientôt…

 

T.I.M.E. Stories, un jeu de Manuel Rozoy édité par Space Cowboys

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : dès 12 ans (16 ans pour le scénario Estrella Drive)

Durée moyenne d’une partie : 1h30 à 2h

Acheter T.I.M.E. Stories : 40,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – Expédition Endurance : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – Madame : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – The Marcy Case : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – Sous le Masque : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – La Prophétie des Dragons : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – Lumen Fidei : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – Estrella Drive : 22,50 €

Acheter T.I.M.E. Stories – Frères de la Côte : 22,50 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.