December 17, 2018

TEST – Absolver : un action-RPG habile, made in France

Sorti sur PS4 et PC depuis le 29 août dernier, Absolver avait fait sensation lors de l’E3 2016. Développé par SloClap, une équipe composée d’anciens d’Ubisoft Paris, le jeu est difficile à catégoriser dû à son mélange de genres particuliers. À la croisée, d’un jeu de combat et d’un jeu de rôle à monde ouvert,  Absolver a souvent été comparé à un Dark Soul au niveau de son gameplay. Mais qu’en est-il vraiment ?

Une histoire simple, sans prise de tête

L’intrigue est un peu près la seule chose simple et facile dans Absolver, un peu comme le degré de profondeur d’un film de kung-fu. Le jeu commence par une cinématique vous expliquant que vous êtes un aspirant masqué transporté dans un monde nommé Adal. Votre but sera donc de le parcourir, sous forme de rites, mais aussi de rétablir un certain équilibre au milieu d’un monde en proie à des combats incessants et perpétuels. Votre quête passera donc par l’affrontement de nombreux ennemis jusqu’au boss et ce, jusqu’à la fin du jeu.

Le moins que l’on puisse dire c’est que, malgré sa simplicité, le scénario est plutôt propre et facile à digérer. Mais on ne peut s’empêcher d’être déçu par sa légèreté. C’est probablement dû au fait que ce n’est pas l’aspect majeur sur lequel Absolver se repose. S’il se dégage des autres jeux du genre c’est surtout par son gameplay exigeant mais complet qui devraient en dérouter plus d’un.

Un gameplay complexe mais révélateur de talent

La phase didacticielle de début du jeu correspond à votre quête solo. Une fois à bout de cette quête au bout de 7/8h, Absolver bascule vers le mode PvP. Durant la phase d’apprentissage, vous y adopterez progressivement les mécaniques basiques de combat qu’il sera possible de de personnaliser plus tard sous forme de deck.

Au début du jeu vous pouvez choisir entre 3 styles de combat : Khalt Method, Forsaken et Windfall. Le premier est orienté absorption de coup, le second plutôt dans la parade, et le dernier est judicieux si vous aimez éviter les coups. Vous en avez donc pour tous les goûts ce qui vous montre la richesse du système de combat mis en place. Pour chaque style de combat, vous pouvez alterner librement entre 4 positions qui n’utilisent que deux types d’attaques – une attaque rapide et une attaque plus puissante -. Ces deux types d’attaques peuvent être modifiés en sélectionnant l’une des quatre positions.

Quant au deck de combat précédemment évoqué, il vous permet, selon l’emplacement et l’évolution de votre niveau, de personnaliser vos coups tout en vous offrant un immense champ de possibilités. Vous pouvez donc ainsi créer de riches combos aux dégâts variés en fonction des armes blanches trouvés ou mis à votre disposition. Et comme tout bon RPG qui se respecte, vous pouvez guetter vos stats pour savoir comment stuffer de la meilleure façon qu’il soit. Votre point de départ est donc déterminé par votre choix initial entre l’un des 3 styles de combats cités plus haut mais vous pouvez débloquer une dizaine de mouvements au fur et à mesures que vous progressez. Chaque combat dans Absolver est comme test de volonté à la Street Fighter : peu de place au pif et tout coup est punissable à partir du moment où vous êtes impatient dans vos contre-attaques. À vous d’être habile !

Une direction artistique soignée

Outre la technicité du gameplay, nous sommes tombés sous le charme de la direction artistique. Les animations de combats sont particulièrement dynamiques ce qui rend le jeu d’autant plus vivant. Les divers paysages et environnement auquel notre protagoniste est confronté sont d’ailleurs particulièrement saisissants. SloClap réussi clairement à donner une certaine identité et une empreinte graphique à Absolver le rendant visuellement agréable. Quant à la bande-son, plutôt de bonne qualité, nous n’en avons pas réellement profité face aux bruitages de nos divers combats musclés mais variés. La seule ombre au tableau concerne plutôt les nombreux bugs et problèmes serveurs constatés durant notre quête. Mais nous sommes persuadés que SloClap y remédient dans un futur proche.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité