November 19, 2018

TEST – Frantics, le nouveau jeu PlayLink

On continue notre tournée des party-games du moment. Après Scribblenauts Showdown, c’est cette fois-ci au tour de Frantics, une exclusivité PlayStation 4, de passer au crible. Est-on en présente d’un titre capable d’animer nos soirées entre amis ? Réponse sans plus tarder.

Sir Frantics Craque

Frantics est le nouveau titre de la gamme PlayLink pour PlayStation 4. Pour rappel, cette gamme propose aux joueurs de la console de Sony de se lancer dans des parties multijoueurs de façon très simple : en utilisant leur smartphone à la place d’une manette. L’idée est de réunir tout le monde très facilement – aujourd’hui, plus ou moins tout le monde est équipé d’un smartphone permettant de faire tourner lesdites applications – tout en permettant aux néophytes du jeu vidéo d’esquiver la terrifiante manette.

Frantics reprend donc le même principe, et commence par vous inviter à télécharger l’application dédiée, disponible sur iOS et Android. Jusqu’à quatre joueurs peuvent alors se prendre en selfie et choisir leur avatar parmi une poignée d’animaux au look attachant. S’il suffit que la PS4 et les smartphones soient connectés au même réseau WiFi, nous avons toutefois eu quelques soucis de synchronisation au démarrage, mais aussi durant les parties.

La joute commence enfin. Au total, ce sont 15 mini-jeux différents qui vont venir rythmer vos parties entre amis. Le nombre est très clairement limité, et le prix réduit ne justifie qu’à moitié ce manque de profondeur. Plus grave encore, la qualité des différentes épreuves est extrêmement inégale. Si Course sans amis est très amusant, d’autres propositions, comme le saut en parachute, sont nettement moins inspirées.

Frantics avait pourtant beaucoup de qualités à faire valoir, à commencer par un style graphique vraiment très réussi. Le Renard, présentateur du jeu, est très réussi, comme chacun des personnages qu’il est possible de contrôler. La bande-son, ainsi que les doublages tout en français, ne sont pas en reste également.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité