October 24, 2018

TEST – L’Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires

Cela fait une dizaine d’années désormais que la série Layton a débuté, faisant le bonheur de tous les possesseurs de consoles Nintendo. Longtemps cantonné aux machines de Big N, la saga s’est laissé allé à quelques infidélités cet été, avec la sortie de L’Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires sur iOS et Android. Une poignée de mois plus tard, le titre débarque désormais sur la famille des 3DS & Co., et on ne boude pas notre plaisir.

Layton Jr.

L’Aventure Layton nous place dans la peau de Katrielle, la fille du célèbre professeur, aujourd’hui disparu. Cette dernière vit ses premiers jours de détective après avoir ouvert son bureau au coeur de Londres, aux abords de Big Ben. Une façon de rester dans les pas de son géniteur, et d’espérer un jour élucider l’enquête qui lui permettra de le retrouver. Une manière idéale de ne pas dépayer les joueurs surtout, qui retrouvent avec cet épisode tout ce qui a fait le succès de la saga.

Concrètement, cette version 3DS est un portage pur et simple de la vesion parue sur mobile plus tôt dans l’année, sans aucune fioriture supplémentaire. Les développeurs ont carrément fait disparaitre purement et simplement la 3D stéréoscopique, si bien que La Conspiration des Millionnaires est totalement similaire que l’on y joue sur 3DS ou 2DS. L’absence de 3D permet également au titre d’afficher des graphismes plus fins, plus en ligne avec ceux que l’on retrouve sur les très bonnes dalles des iPhone, Samsung et autres smartphones stars du moment. C’est donc très joli, et assez lisible quel que soit la console utilisée.

Greg le conspirateur

Pour l’aventure en elle-même, on retrouve le découpage en chapitre que l’on a découvert cet été. Si la formule n’était pas totalement adaptée au jeu sur mobile, à notre sens, c’est beaucoup plus que la cas sur la machine de Nintendo, sur laquelle les sessions sont en général moins courtes. Toutefois, on se dit toujours qu’il y a un peu trop de blabla dans cet épisode, quel que soit le support. On patiente trop entre deux énigmes, pour qu’au final celles-ci ne soient pas tellement bien intégrées dans l’intrigue.

D’un point de vue général, on ne retrouve pas réellement les mêmes sensations que par le passé dans L’Aventure Layton. Kat, aussi mignone soit-elle, aussi intéressante soit-elle, a du mal à soutenir la comparaison avec son illustre aîné, et le bon Prof nous manque. Cette sensation est quelque peu compensée par le casting haut en couleur de cet épisode, notamment le chien parlant, mémorable. L’ensemble des personnages est par ailleurs doublé, et en Français s’il vous plait ! Si le niveau des doublages français n’atteint pas celui des anglais, on reste clairement dans le très haut du panier. On se rapproche ainsi du sans-faute sonore, les musiques de cet épisode étant incroyables, comme toujours avec la série.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité