TEST – Let’s Sing 2020, avec Vegedream dedans !

A l’approche des fêtes de fin d’année, de nombreux jeux débarquent dans une version mise à jour. Fidèle au poste, Let’s Sing 2020 débarque aujourd’hui sur nos Playstation 4 – une version Nintendo Switch arrivera un peu plus tard – qui propose quelques petites nouveautés, notamment en termes de playlist. On a fait rager nos voisins pour tester cela, et on vous dit tout. 

On revient d’un séjour de deux semaines en Corée. Certes, vous n’en avez sans doute pas grand chose à faire, mais on en a profité pour faire un petit tour dans les karaokés du Pays du Matin Calme. Autant vous dire que ça nous a bien échauffé pour vous préparer ce petit test. 

CHAMPIONS MON FRERE !

On commence par vous proposer la nouvelle playlist du jeu, les titres dispos étant la principale évolution de ce Let’s Sing 2020 par rapport à ses aînés. 

Une chose à retenir : vous allez pouvoir crier, sauter et chanter comme des débiles sur Vegedream, avec Ramenez la coupe à la maison. Très honnêtement, j’ai un peu honte de le dire, mais cela justifie quasiment à lui tout seul l’achat de cette version mise à jour du jeu. On ne se lasse pas de célébrer encore et encore la victoire de nos Bleus à la Coupe du Monde de l’an dernier (un petit coucou à Quentin au passage, notre Belge à nous <3 ), et tous les moyens sont bons pour s’en rappeler. A côté de cela, on retrouve du très grand classique, avec des noms qu’on est habitués à voir dans le coin : Soprano, Gims, et autres M. Pokora cotoient Jean-Jacques Goldman ou Aznavour côté titres français, tandis que Bruno Mars, Selena Gomez ou encore Calvin Harris s’affichent aux côtés de Queen ou Linkin Park. Il y en a pour tous les goûts.

Au niveau des modes de jeu, on retrouve un petit nouveau intitulé “Let’s Party”. Celui-ci propose de créer deux équipes, chacune composée de 1 à 4 joueurs. Chaque équipe possède un micro et, avant chaque manche, on découvre quel va être le thème de la partie, différents mini-jeux étant proposés. Un petit aspect party-game plutôt bienvenu pour ce genre de titres. A côté de cela, on retrouve des choses beaucoup plus classiques, permettant de chanter seul ou à plusieurs. Le mode Classique parle de lui-même ; le mode Feat. propose de trouver votre âme soeur musicale, votre complémentarité étant récompensée ; World Contest propose de se battre en ligne ; MixTape propose de créer un petit medley et d’enchaîner les extraits de chansons rapidement ; et enfin Jukebox propose de réécouter chacune des chansons déjà jouées. 

Let’s Sing 2020 propose comme pour les années précédentes de se passer des micros USB au profit de smartphones sur lesquels vous aurez téléchargé l’application gratuite. Pour ceux qui auraient déjà l’application de l’an dernier, seule une petite mise à jour sera nécessaire. L’application est d’ailleurs un peu mieux pensée que par le passé, puisqu’il est désormais possible de tenir compte des bruits d’ambiance pour pouvoir les annuler. Bien vu !

En dehors de la mise à jour de sa playlist, Let’s Sing 2020 reste très proche de ce que les éditions précédentes proposaient. Une quarantaine de titres, pour une quarantaine d’euros : c’est toujours un peu limité, et on aurait aimé pouvoir avoir accès aux titres des épisodes précédents gratuitements afin d’enrichir une playlist un peu chiche, mais la recette fonctionne toujours aussi bien. Du classique, mais toujours efficace. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.