Un bon lancement de console se doit, à mon sens, de s’accompagner de titres pour toute la famille. Derrière les blockbusters que sont des titres comme Marvel’s Spider-Man : Miles Morales ou Call of Duty Black Ops : Cold War, pour ne citer qu’eux, on retrouve des propositions plus mignonnes, orientées vers le multijoueur et le partage en famille, comme Sackboy : A Big Adventure. Un petit vent de fraîcheur qu’on vous partage. 

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Sackboy est le petit personnage principal de la désormais célèbre série de jeux de plates-formes Little Big Planet, exclusivités des consoles PlayStation de Sony. Si cette appellation disparaît, l’univers dans lequel on va évoluer reste, dans les grandes lignes, le même. 

Sackboy : A Big Adventure est un jeu de plates-formes 3D jouable de 1 à 4 joueurs en coopération. On vous recommande d’ailleurs chaudement de jouer à deux minimum pour profiter au mieux de ce que le titre a à offrir, auquel cas votre aventure pourrait ne pas être si big à vos yeux. On va donc arpenter entre amis les niveaux colorés de Patchwork Monde pour tenter de sauver les habitants du grand méchant avide de pouvoir et de destruction. Les différents environnements que l’on va parcourir répondent tous aux standards des jeux du genre, et on va donc pouvoir sautiller dans les herbes de premiers niveaux ensoleillés, avant de glisser sur le sol des niveaux enneigés, et ainsi de suite. 

Sackboy ne vient jamais réellement nous surprendre, se contentant de faire ce pourquoi il a été créé : être un jeu simple et accessible pour tous. Le gameplay est très basique et n’évolue que peu, et c’est essentiellement la balade dans les environnements et les éléments de personnalisations cachés ici et là à récupérer qui va être l’intérêt de nos parties. Comme dans les épisodes de Little Big Planet, les développeurs de Sumo Digital ont fait de la personnalisation un élément central. On prend ainsi plaisir à collecter tous les petits objets disséminés ici et là pour transformer notre personnage en Petit Chaperon Rouge, en yack, en ninja ou en punk à chien, pour ne citer que quelques exemples. 

Techniquement, le jeu ne brille pas particulièrement par sa réalisation graphique, complètement au niveau de ce qui se faisait également sur la génération précédente (le jeu est par ailleurs disponible également sur PlayStation 4). Il est toutefois très joli malgré tout et le style si particulier de la saga nous régale toujours autant. Côté fonctionnalités, on regrette qu’il n’y ait pas une meilleure utilisation de la Dual Sense, là où Astro’s Playroom nous a absolument conquis. Côté son, on se régale, avec notamment un doublage français de qualité, permettant aux plus petits de profiter pleinement de l’univers. 

Sackboy : A Big Adventure n’est pas une claque mais se pose comme un petit jeu sympathique pour jouer en famille. On enchaîne les niveaux sans grande difficulté, arpentant Patchwork Monde sans véritable challenge autre que de récupérer les différents éléments de personnalisation cachés ici et là. On partage de très bons moments à plusieurs. Seul en revanche, mieux vaudra s’orienter vers un autre titre. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.