September 23, 2018

TEST – Uncharted : The Lost Legacy

Un an après la sortie d’Uncharted 4 (qu’on avait adoré, comme une très grande majorité de nos confrères et des joueurs), Naughty Dog revient sur le devant de la scène pour l’ultime baroud d’honneur de la saga qui l’a porté au firmament. Si Nathan Drake n’est plus de la partie, Uncharted : The Lost Legacy met en avant deux personnages que les fans connaissent bien. Une manière d’achever en beauté une aventure commencée il y a dix ans de cela. Test complet. 

Baroud d’honneur

Avant d’entrée plus en avant dans ce test, commençons par rappeler un point primordial. Uncharted : The Lost Legacy est un stand-alone, et non un contenu additionnel. Nul besoin de posséder Uncharted 4 pouvoir profiter de cette aventure donc. Celle-ci nous glisse dans la peau de Chloe Frazer, l’ancien flirt de Nathan Drake, qui va être accompagnée durant la grande majorité du jeu par Nadine Ross. Ces dernières vont se mettre en quête de la corne de Ganesh, une ancienne relique indienne. Comme toujours, cet épisode d’Uncharted va nous faire voir du pays, et visiter des contrées mémorables.

Après une introduction dans une ville indienne qui donne bien le ton, on plonge dans un espace en monde ouvert – légèrement ouvert tout du moins – directement inspiré du passage à Madagascar du précédent opus. On retrouve un peu plus de liberté que par le passé, avec des objectifs principaux qu’il est possible de compléter dans l’ordre de son choix, mais également quelques bonus annexes à récupérer pour débloquer un détecteur de trésors bien pratique pour le reste de l’aventure. L’occasion sans doute pour Naughty Dog de se faire la main sur des environnements plus grands avant, peut-être, l’arrivée d’un jeu en open world pour leur prochaine licence ? On a bien envie d’y croire de notre côté. Dans tous les cas, cela apporte un peu de diversité en début d’aventure, avant que le tout ne reprenne un déroulement beaucoup plus classique et habituel de la série.

Une claque toujours plus forte

Globalement, cette aventure de Chloé se pose dans la digne continuité de la saga, et propose de retrouver tout ce qu’on a toujours aimé. Ainsi, on passe le plus clair de son temps à escalader des édifices gigantesques, comme ces statues de divinités haute de dizaines de mètres, lézardées par le temps. Ces phases de varappe voient débarquer un petit nouveau, le python, histoire de pousser un peu plus loin encore dans notre esprit le comparatif avec la belle Lara Croft. Ces phases sont entrecoupées de scènes d’action, Uncharted : The Lost Legacy ayant bien évidemment le droit à son lot de gunfights. On apprécie toutefois énormément le fait que les créateurs proposent encore plus de passages pouvant se jouer en mode infiltration, les joutes armées n’étant clairement pas le point fort de la saga.

D’un point de vue technique, The Lost Legacy est incroyable, et parvient même à faire mieux que A Thief’s End. Le moteur du jeu est poussé dans ses retranchements et propose un rendu absolument splendide. Chaque nouveau décor est une claque en plein visage, avec des panoramas à couper le souffle. Les amateurs de beaux plans pourront une fois de plus s’en donner à cœur joie avec le mode Photo. Au-delà des paysages, c’est toute la technique qui impressionne : les effets de lumière sont maîtrisés à la perfection, qu’il s’agisse des éclairages à la lampe-torche dans d’obscurs tombeaux ou des reflets du soleil sur les cours d’eau.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité