September 20, 2018

The Elder Scrolls V : Skyrim Special Edition

Cinq longues années sont passées depuis la déferlante Skyrim sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3. Cinq années durant lesquelles le jeu n’a cessé de faire parler de lui, venant sans nul doute s’installer au panthéon des meilleurs jeux de rôle, toutes générations confondues. Aujourd’hui, le titre revient dans une Special Edition pour consoles de nouvelle génération, comme pour boucler la boucle. En attendant l’arrivée d’un nouvel épisode tant attendu.

Le retour du roi

Comme toujours pour les rééditions, remasters et autres compilations, on va éviter de vous rabâcher ce que vous savez déjà, en résumant le tout très rapidement : The Elder Scrolls V : Skyrim était une merveille il y a cinq ans, et cela n’a pas changé aujourd’hui.

Bethesda Softworks offre la possibilité aux joueurs n’ayant pas eu la chance de découvrir le titre au moment de sa sortie de plonger dans une versions reliftée légèrement plus belle que celle de l’époque. Alors oui, le titre a pris un petit coup de vieux depuis le temps et certaines textures font sembler un peu vieillottes. Les PNJ rencontrés à droite, à gauche, semblent avoir un vrai balai dans le fondement, et ça passe un peu moins bien aujourd’hui qu’à l’époque.

Mais plonger dans la guerre civile qui agite Bordeciel, s’imprégner de l’ambiance totalement incroyable qu’ont réussi à créer les développeurs, se rendre compte que chaque partie est totalement différente et peut ne rien avoir à voir avec celle de quelqu’un d’autre, vous balader et voir des dragons (oui, les dragons, c’est chouette), investir un montant réduit pour des centaines et des centaines d’heures de jeu (le titre est vendu à 45€ et inclus le jeu initial, les DLC ainsi que la possibilité d’intégrer des modes), tout cela est incroyable.

Si vous n’avez pas encore pu découvrir ce jeu, foncez. C’est un ordre. Et ne revenez pas avant d’avoir vu le générique de fin. Merci.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité