July 23, 2018

The Sly Trilogy

On a souvent, très souvent, craché sur la PlayStation Vita et son absence flagrante de jeux. Force est de constater que les temps changent et que le nombre de titres de qualité à voir le jour sur la portable de Sony ne cesse de grimper. Notez bien que j’ai utilisé volontairement « titres » et pas « nouveautés », puisqu’on assiste avec la PSVita à un phénomène assez incroyable à base de remakes à gogo et de compilations en pagaille. Après l’excellent Final Fantasy X/X-2 HD Remaster, c’est cette fois-ci The Sly Trilogy qui passe entre mes petites mains, pour mon plus grand plaisir.

Si on va éviter ici le débat – utiles certes, mais interminable – de l’utilité ou non de ces compilations et autres remakes, j’ai pour ma part été très content de pouvoir découvrir sur ma console portable des jeux que je n’avais jusqu’à maintenant pas eu la chance de faire. Comme son nom l’indique, le jeu propose donc bien évidemment de réunir les trois épisodes de la série, à savoir Sly Raccoon, Sly 2 : Voleurs à travers le temps et Sly 3. Je ne pourrais donc pas énormément comparer par rapport à la même trilogie parue sur PS3 (qui est cross-buy par ailleurs, ce qui veut dire que si vous aviez acheté en démat’ la version PS3, vous pouvez désormais récupérer le jeu sur votre PSV, sympa !) et encore moins aux versions originales.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=jr-s8ugWhPo]

Ce que je peux dire en tout cas, c’est que le cel-shading des graphismes a pour sa part très, très bien vieilli et que, si on voit bien évidemment la différence avec les productions actuelles, l’ensemble ressort vraiment très bien sur l’écran de la Vita. Les couleurs sont belles, la modélisation des personnages et des décors très réussie. Bref de l’excellent boulot pour la partie technique, surtout que je n’ai pas noté de ralentissements et de chutes de framerate comme c’était le cas sur la trilogie mettant en scène Jak et son pote Daxter. Les voix, comme le reste de la bande sonore d’ailleurs, sont pour leur part de très bonne qualité et c’est vraiment un plaisir de retrouver des doubleurs similaires d’un épisode à l’autre, ce qui n’est pas toujours le cas pour ce genre de séries.

Au niveau des jeux en eux-même, on retrouve avec plaisir des aventures différentes mais qui conservent une certaine unité dans la série. On sent clairement les évolutions au fil des épisodes, notamment en termes de liberté avec un premier opus très dirigiste et un dernier en monde quasi ouvert. La complémentarité entre les personnages de la petite bande est également quelque chose qui apparaît au fur et à mesure de la saga et qui apporte un vrai vent de fraîcheur au tout. Quoi qu’il en soit, il faut compter une vingtaine d’heures par épisode au minimum, ce qui nous fait donc un très bon rapport temps de jeu/prix puisque cette compil’ est proposée à 30 euros. Un vrai régal pour les amateurs de plate-forme 3D qui n’ont plus énormément de choses du genre à se mettre sous la dent ces temps-ci.

Je signale simplement en guise de conclusion que Sly 3 est toujours proposé en téléchargement, même si vous optez pour la version physique vendue dans le commerce. Un moyen comme un autre de bloquer l’occasion…

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité