October 24, 2018

The sun is also a star, de Nicola Yoon

Édité par la maison d’Edition Bayard, ce livre compte 386 pages. Nouveau roman jeunesse de Nicola Yoon, je vous avais présenté dernièrement son premier roman Everything Everything qui fut un énorme succès et adapté au cinéma.

Natasha, 17 ans, jamaïcaine, vit aux États-Unis en situation irrégulière avec ses parents et son petit frère depuis quelques années. Or ce soir, cette famille doit être expulsée du pays pour repartir en Jamaïque. Alors qu’elle n’a qu’une journée pour trouver une alternative à cette décision de justice, les aléas vont faire qu’elle va rencontrer Daniel. Ce jeune homme de 18 ans est lui aussi issu de famille d’immigrés. C’est un américano-coréen.

Une rencontre inattendue entre un rêveur qui parle poésie et croit en l’amour, puis une passionnée de science qui ne jure que par les statistiques et prône les idées réalistes. Durant cette journée, Daniel essaiera de prouver à Natasha que l’amour est une science que l’on peut démontrer faite d’alchimie entre deux êtres.

Est-il possible de croire en l’amour quand les diverses situations tendent à vous démontrer que cela puisse être impossible ?


« Daniel me regarde fixement. Il se penche en avant de façon que sa chaise repose de nouveau sur ses quatre pieds et me lance:
– Et si je te disais que je pouvais te faire tomber amoureuse de moi de manière scientifique ?
– Je serai morte de rire. »

Un livre à multiples facettes abordant l’immigration dans un premier temps et l’intégrité. Issus de parents étrangers, ces jeunes gens ont grandi dans un pays devenu le leur mais rappelant sans cesse leurs origines. La difficulté pour les familles de se construire, de faire valoir leur droit dans un pays marqué par le rêve américain, la liberté. La discrimination raciale à l’égard des immigrés ou de la part des immigrés eux-mêmes est très bien exposée dans ce roman. L’amour entre un coréen et une jamaïcaine. Tout n’est pas forcément possible.

Nicola Yoon a un style d’écriture qui lui est propre en abordant des thèmes particuliers analysés de manière philosophique et qui reposent cependant sur des théories scientifiques. Un paradoxe entre la science et la philosophie qui permet de joindre ces domaines pour nous donner une vision de la vie extraordinaire. Une lecture fluide notamment que j’ai beaucoup apprécié alors que j’ai mis un peu de temps avant de m’approprier l’histoire. Les chapitres alternées entre Natasha et Daniel sont très instructifs sur l’état d’esprit de chacun. J’ai observé également que les petits détails insignifiants pouvaient avoir finalement une grande importance dans la vie. Une fin que j’espérais et qui m’a donné cependant à réfléchir.

Un roman pas seulement jeunesse, qui fait prendre conscience que la vie ne repose pas seulement sur ses propres choix ou celui des autres, mais bien au contraire sur tout un tas de facteurs.

Une lecture très positive que je vous recommande.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité