Thermal Cooker de Siméo, la cuisson passive frappe à la porte de votre cuisine

Lieu d’innovation par excellence, la cuisine voit régulièrement arriver sur son plan de travail des objets novateurs et toujours destinés à nous faciliter le quotidien. Parmi les dernières nouveautés dans le domaine, nous avons repéré le Thermal Cooker signé Siméo et voilà déjà quelques semaines que nous nous régalons à la rédaction. Découverte…

Qui ne se souvient pas avec une certaine nostalgie des petits plats mijotés dont l’odeur nous chatouillait les narines et emplissait chaque dimanche après-midi les maisons de nos grands-parents ? Bœuf bourguignon, pot-au-feu, blanquette, … autant de plats qui éveillent en nous de savoureux souvenirs mais que l’on croise pourtant de plus en plus rarement dans nos assiettes. Pourquoi ? Eh bien simplement parce que la société évolue et que les préparations rapides prennent le pas sur les plats mijotés d’autrefois. Qui peut désormais s’offrir plusieurs heures à proximité immédiate de sa casserole ? Sans parler de la dépense énergétique que représente l’utilisation des taques de cuisson sur de longues périodes…

Conscientes de cela, les équipes de Siméo ont créé le Thermal Cooker, un appareil étrange et novateur (d’ailleurs sélectionné au Grand Prix de l’Innovation de la dernière Foire de Paris) qui va vous permettre de passer à la cuisson passive, c’est-à-dire à une cuisson qui ne nécessite aucun apport de chaleur permanent. Pour lancer la préparation de votre plat, il suffit de commencer à cuire les aliments sur vos taques de cuisson dans une des deux « casseroles » proposées par le Thermal Cooker. Après quelques minutes, il faudra placer la casserole dans le récipient thermiquement hermétique qu’est le Thermal Cooker. En utilisant la chaleur des aliments, celui-ci va continuer la cuisson de façon complètement passive (par inertie, comme on dit). Simple et efficace.

Pour nous, le Thermal Cooker présente plusieurs avantages indéniables susceptibles de lui conférer une place de choix dans la cuisine. Premièrement, il permet de réaliser des plats sophistiqués rapidement mais aussi en toute sécurité. Comme il fonctionne sans électricité et qu’il poursuit la cuisson des aliments « hors feu », il peut sans aucun risque être laissé sans surveillance. Il est donc tout à fait possible de lancer la préparation d’un plat et de laisser le Thermal Cooker faire son office alors que nous sommes partis au boulot ou faire quelques courses. De la même façon, il ne sera plus indispensable d’interdire tout accès à la cuisine aux jeunes enfants parce que « tu comprends, il y a une casserole sur le feu et tu pourrais te brûler ».

Ensuite, et ce n’est évidemment pas négligeable, utiliser le Thermal Cooker permet de consommer 90 % d’énergie en moins que si on réalisait le même plat de façon classique. Un argument choc et de belles économies en perspective.

Enfin, le Thermal Cooker permet une cuisson nomade. Il n’est en effet pas interdit de le transporter partout alors même qu’il cuit votre repas. L’emporter sur votre lieu de travail pour échapper à l’inévitable sandwich, c’est donc tout à fait possible. Tout comme le faire participer aux pic-nics en famille ou entre amis pour proposer un plat chaud et travaillé en lieu et place du poulet froid.

Bref, avec le Thermal Cooker, vous avez entre les mains un outil capable de réaliser de nombreuses préparations (plats mijotés mais aussi gâteaux ou soupes) en toute simplicité et en toute sécurité. Très ingénieux, il évite la surcuisson et permet de maintenir vos préparations au chaud pendant de très longues heures.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Siméo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.