May 24, 2018

True Detective saison 1

En à peine une saison True Detective, la nouvelle série de HBO (Game of Thrones, Boardwalk Empire, True Blood), a réussi à devenir un phénomène culturel. La série diffusée en début d’année a été un joli succès critique et public, à tel point que l’engouement des fans lors du final a fait crasher le site internet de la chaîne. Mais quel est donc cet ovni télévisuel ?

True Detective est un polar qui se déroule en Lousiane et qui nous propose de suivre l’enquête de deux flics à propos d’un crime satanique. L’originalité de la série ne vient pas de son pitch de départ, enfin pas tout à fait, mais plutôt de tout ce qui l’entoure. Créée par Nic Pizzolatto, un auteur américain qui était encore professeur en université il y a trois ans, True Detective se démarque par son ambiance poisseuse et par le fait qu’elle s’intéresse plus à la psychologie de ses enquêteurs qu’à l’enquête. Aussi, l’auteur a écrit cette première saison de manière à ce que le récit soit bouclé dans le dernier épisode. Il s’agit donc d’une série anthologique, comprenez par là une série qui raconte une nouvelle histoire complète à chaque saison, comme le fait déjà American Horror Story. Ainsi on se retrouve avec une histoire très bien écrite, sans temps mort, qui ne traine pas en longueur et dont on a pas besoin d’attendre six ans pour connaître le dénouement. Le récit forme encore plus un tout puisqu’il est entièrement écrit par Nic Pizzolatto et les huit épisodes sont réalisés par Cary Fukunaga. Au final, on se retrouve avec quelque chose de maîtrisé de bout en bout.

true-detective 1

Se déroulant sur plusieurs décennies, True Detective nous dévoile son histoire de façon très lente. Ce sera peut être un frein pour des téléspectateurs en mal d’action habitués au cops-show formatés, mais il faut avouer que cette série s’adresse plutôt à un public exigeant. Pour porter cette histoire complexe, Nic Pizzolatto a fait appel à deux acteurs de cinéma: Woody Harrelson (Bienvenue à Zombieland, Rampart) et Matthew McConaughey (Mud, Le loup de wall street). Le premier joue le rôle de Martin Hart, un flic père de famille qui trompe sa femme avec des minettes à peine majeures. Le second interprète Rust Cohle, un flic adepte au bord du gouffre qui a perdu sa petite fille et qui va se lancer corps et âmes dans cette enquête. Les deux comédiens apportent un vrai souffle à l’histoire et permettent de donner vie à un duo qui a de grandes chances de rester mythique. Seul petit bémol, Matthew McConaughey pique un peu la vedette à son collègue grâce à un personnage complexe et plein de mélancolie qui enchaîne les monologues philosophiques. L’acteur livre une performance remarquable et prouve une fois encore l’étendue de son talent. Si Woody Harrelson est un peu sur la réserve c’est parce que son personnage de père de famille le lui oblige. Même si lui aussi finira par totalement lâcher prise.

Il faut aussi noter une mise en scène assez incroyable, avec lors du final de l’épisode quatre un des plus beaux plan séquence de l’histoire de la télévision américaine. Bien réalisée, interprétée à la perfection, et brillamment écrite, la série se rapproche d’une œuvre cinématographique et se place d’ores et déjà dans la lignée des séries cultes comme Twin Peaks, Les Soprano ou Breaking Bad. La seconde saison, déjà en préparation, ne manque pas de faire couler l’ancre et les folles rumeurs concernant son casting. Certains parlent de Brad Pitt ou Jessica Chastaing pour cette nouvelle saison, en gros n’importe quel bon acteur Hollywoodien est susceptible d’être dans la série.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité