September 22, 2018

Un fantôme dans la tête d’Alain Gagnol

Ok, mea culpa. J’ai galéré à vous trouver une belle image en une, que ce soit de l’auteur ou qui puisse un tant soi peu se rapporter au contenu du livre. J’ai donc décidé de choisir un paysage qui fait assez mystérieux. Parce que c’est joli, puis aussi parce que ça retransmet un petit peu l’atmosphère de ce livre malgré tout. Enfin, un peu.

cache_33176768 Croyez-en ma carrière de (jeune) lecteur, j’ai déjà fait de belles découvertes, d’autres qui m’ont déçues. Je peux vous dire que celle-ci va resté graver un petit moment dans ma tête.

 Un tueur en série sévit. Après avoir torturé et accompli des ignominies à des jeunes filles, il les dépèce, ne laissant aucune trace. Jennifer est l’une d’entre elles et expire son dernier souffle dans les bras du lieutenant Marco Benjamin. Elle deviendra alors un fantôme pour lui et son obsession sera de retrouver le tueur. Face à ses propres démons, à ses méthodes peu orthodoxes de flic ou à son comportement louche, il se retrouve sur la touche. C’est alors qu’il rencontre Ismael, « le sosie de Jésus », qui serait doté de pouvoirs extralucides et qui aide le lieutenant Benjamin dans son affaire …

 Ce que mon court résumé ne vous dit pas, c’est que les pages sont truffées d’humour, souvent légèrement sombre et très con. En bref, le genre d’humour que j’adore et qui m’a fait rigoler tout seul devant mon livre.

 C’est le genre de livre qui ne manque de rien, si ce n’est de pages. On ne s’en lasse pas. De la première page à la dernière, vous êtes happés par l’humour, l’action, les personnages, l’atmosphère. L’ennui est tout simplement impossible. D’un côté, on a l’enquête, avec une description assez morbide qui a fait faire un léger bon à mon coeur. C’est le fil conducteur du livre malgré tout. De l’autre, on retrouve la vie privée de Marco, ses histoires, ses pensées décalées, ses idées loufoques, mais surtout son comportements souvent inapproprié. De quoi ajouter un peu de piments. Rajoutez à cela un style d’écriture qui coule comme de l’eau de source, et vous vous retrouvez à la fin du livre en trois jours.

L’ouvrage est disponible depuis vendredi dernier au prix de 20,90 euros.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité