August 14, 2018

When I Dream, l’onirique voyage au pays des rêves

Aujourd’hui, nous vous invitions à une harmonieuse petite sieste lors de laquelle vous pourrez jouer en rêvant (ou rêver en jouant, c’est selon). Bienvenue dans When I Dream avec l’équipe de Repos Production qui, dans le rôle de Morphée, vous ouvre les bras.

Dans When I Dream, un petit lit garni de cartes est disposé au milieu de la table. Chaque carte comporte un mot à trouver et l’ensemble de celles-ci représente en quelques sortes la réserve de rêves. Chaque joueur va, à tour de rôle, devenir le dormeur. Il va alors se parer du masque de nuit et aura le temps d’un sablier pour deviner un maximum de mots sur base des propositions faites par les autres joueurs (les mots trouvés constitueront les différents éléments de son rêve). Jusque-là, c’est évidemment très simple mais toute la subtilité de When I Dream réside dans les rôles cachés que vont endosser les différents joueurs. Tous n’ont en effet pas intérêt à ce que le dormeur devine les mots qui lui sont soumis. D’abord, il y a les fées qui ne sont que gentillesse et amour et ne cherchent donc à instiguer dans l’esprit du rêveur que des songes doux et harmonieux. Celles-là marqueront autant de points que de réponses correctes données par le rêveur. Ensuite, il y a les croque-mitaines qui ne sont eux, pour le coup, pas qu’amour et gentillesse et affectionnent plutôt les affreux cauchemars. Ceux-ci marqueront autant de points que de mauvaises réponses. Enfin, il y a les marchands de sable qui souhaitent plutôt que le dormeur profite d’un sommeil équilibré et qui cherchent donc à ce qu’il donne autant de bonnes que de mauvaises réponses. Bien évidemment, entre chaque tour de jeu, les rôles sont redistribués.

When I Dream est un jeu surprenant. Bien que mû par une mécanique finalement assez simple, il se révèle bien plus subtil et pénétrant que nous ne l’aurions cru à la lecture des règles. S’ils jouent avec finesse, les croque-mitaines peuvent réellement déconcerter le dormeur et les girouettes que sont les marchands de sable ne manqueront pas d’ajouter une bonne dose de confusion dans son esprit. Au final, être dormeur est beaucoup moins simple qu’il n’y paraît et c’est ce qui donne tout son sel au jeu.

Le jeu est donc doté donc d’une belle subtilité intrinsèque mais il faut bien entendu évoquer ce qui saute aux yeux dès l’ouverture de la boîte : le soin apporté à l’esthétique. When I Dream est beau. Mais alors vraiment très beau. Le petit lit, le plateau et le masque de nuit sont sans conteste très réussis mais ce sont les cartes de jeu qui nous ont fait la plus forte impression graphique. Pour les réaliser, Repos Prod s’est adjoint les services de vingt illustrateurs différents dont certains sont des habitués du monde ludique (comme Vincent Dutrait ou Miguel Coimbra pour ne citer que ceux-là). Ensemble, ils ont réalisé les 220 illustrations des cartes rêves et, n’ayons pas peur des mots, le résultat est simplement splendide. Sur chacune des illustrations, deux mots s’entrechoquent et on se surprend à les détailler avec amusement une fois le dormeur sortit de son rêve.

En conclusion, When I Dream trouve le juste équilibre entre le voyage onirique et le jeu à identité cachée. Il se distingue par la subtilité qu’il renferme mais également par la qualité de son matériel et de ses illustrations. Et tout ça, sans compter que les 440 mots à découvrir vous garantissent une belle rejouabilité.

When I Dream, un jeu signé Repos Production

Nombre de joueurs : 4 à 10

Âge : à partir de 8 ans

Durée moyenne d’une partie : 30 minutes

When I Dream

Et si vous laissiez Repos Production endosser le rôle de Morphée et vous emmener au pays des songes ? Laissez-vous guider par les fées dans ce voyage onirique mais prenez garde aux abjects croque-mitaines qui ne chercheront qu’à instiller d’affreux cauchemars dans votre sommeil.
8.5
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité