September 26, 2018

World of Warcraft : Warlords of Draenor

Et voici une nouvelle extension de World of Warcraft, la cinquième depuis les débuts du MMORPG le plus peuplé du jeu vidéo. Warlords of Draenor tente de se réconcilier avec certains vieux de la vieille qui se sont perdus en chemin – et à cause des pandas, oui, ça aussi – avec des nouveautés assez importantes. Notre avis.

Arpenter Draenor, l’Outreterre du passé, c’est plutôt alléchant sur le papier, pas vrai ? Eh bien, c’est exactement ce à quoi vous aurez droit dans cette nouvelle extension, puisque vous allez voyager dans le passé, avant que les Orcs ne soient corrompus. L’action de cette extension est, par ailleurs, très scénarisée, peut-être un peu plus que les précédentes, l’arc présenté ici est particulièrement attractif puisqu’il se base sur un événement majeur de la mythologie du monde de Warcraft.

Une fois arrivé sur la terre de Draenor, un constat : c’est très joli, même si le moteur accuse le poids des années, les liftings successifs ont très agréablement atténué le processus. Certains endroits du continent sont vraiment majestueux et chaque zone a sa personnalité, comme dans les autres zones. A ce titre, on ne se sent pas dépaysé et le passif – ou le futur ? – que l’on connait de cette zone y ajoute un petit quelque chose d’indescriptible.

La progression entre les niveaux 90 et 100 est bien calibrée et permet de découvrir des quêtes assez classiques de PvE, mais aussi les quêtes un peu plus scénarisées, cinématiques à l’appui. A noter qu’il nous est arrivé d’être déconnectés durant l’une de ces cinématiques, entraînant une mort immédiate dès reconnexion, parfois frustrant car, en plus de mourir, on rate la fin de la cinématique en question.

L’ajout des fiefs est l’un des gros points forts de cette extension, ils permettent de construire son propre petit royaume personnel, avec une bonne quantité de bâtiments différents qui amènent quelques bonus, selon ce que vous avez choisi de construire. Des composants, la possibilité de lancer des commandes d’objets en particulier, des quêtes bonus ou des montures, vos bâtiments permettent d’amener tout cela. Enfin, à la manière d’autres jeux assez connus, vous recruterez des compagnons que vous pourrez envoyer en mission afin de glaner des récompenses, l’ajout de fiefs a donc été l’occasion de complexifier les possibilités offertes au joueur de manière plus générale. La seule déception pourrait se trouver dans le fait que seule l’architecture orque est disponible pour votre fief, peu importe votre race. On aurait apprécié pouvoir personnaliser un peu tout ça, peut-être avec une mise à jour.

Les donjons ajoutés par Warlords of Draenor sont plutôt bien construits, complexes – même si c’est moins le cas que sur Vanilla – et proposent un déroulement intéressant, avec des boss qui le sont tout autant. En bref, le contenu devrait tenir en haleine les vieux de la vieille même si, comme toujours, les plus acharnés en sont venu à bout très rapidement.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité