May 23, 2018

Worms Battlegrounds

Ils sont de retour ! Nos petits amis les vers de terre tueurs débarquent dans un tout nouvel épisode intitulé Worms : Battlegrounds, disponible sur Xbox One (la version que nous avons testée) et PlayStation 4. Pour ce premier jeu à voir le jour sur la nouvelle génération de consoles, la Team 17 a décidé de transposer Worms Clan Wars, paru sur PC il y a un peu moins d’un an, en changeant simplement son nom. Ceux qui disposent d’ores et déjà du jeu peuvent donc éviter de réinvestir dans cette « nouvelle » itération.

worms_battlegroundsPour celles et ceux qui ne connaissent pas la saga, le concept est toujours le même depuis des années : plusieurs équipes de vers s’affrontent dans décors entièrement destructibles, à grands coups de lance-roquettes, grenades, uzis, battes de baseball, mais aussi de moins conventionnels moutons ou grands-mères explosifs. Pour cette mouture, la feature importante autour de laquelle s’articule l’ensemble du titre est le système de clans. Il est ainsi possible de rejoindre ou créer un clan de toutes pièces, en lui trouvant un nom, en personnalisant ses vers ainsi que son emblème, etc. On invite ensuite ses amis à nous rejoindre avant de lancer des matchs amicaux ou de ligue. L’esprit compétitif est donc très présent, même si on a regretté le manque de monde sur les serveurs au moment où nous avons réalisé ce test.

A côté de cela, le jeu propose bien évidemment des affrontements offline, seul ou à plusieurs en se passant la manette (Worms reste le jeu idéal des soirées entre potes, c’est indéniable !). Pour ceux qui veulent varier les plaisirs, deux modes solos sont également présents. Le mode Worps Ops propose d’éliminer des vers dans un temps record, avant de comparer son chrono à d’autres personnes. Le mode Campagne, quant à lui, permet d’explorer 25 niveaux avec des objectifs un peu plus variés, et surtout une bonne dose d’humour. Ces deux modes restent quand même beaucoup moins intéressant que de se fritter entre amis ou contre des inconnus.

[youtube www.youtube.com/watch?v=bxVQCh0VKgU]

Enfin, un petit mot sur la réalisation que j’ai trouvé vraiment moyenne. On oublie le côté dessin et cartoon dans cet opus pour partir sur des modèles 3D (même si le jeu se joue toujours en 2D), et les vers ou les décors sont assez moyennement modélisés. Le tout reste quand même très bon. En revanche, j’ai trouvé que certains environnements étaient assez peu lisibles, la faute à une arrière-plan qui se confond souvent avec le décor sur lequel sont situés les vers.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité