Bärenpark : Les grizzlys arrivent !

Il y a quelque temps, nous vous présentions le très sympathique Bärenpark, un jeu signé Lookout Spiele (localisé par Funforge) et qui vous glissait dans la peau d’un montreur d’ours (enfin, comprenez plutôt dans la peau d’un habile concepteur d’un parc animalier consacré à nos amis ursidés mais avouez que le titre de montreur d’ours est plus punchy). Désormais, il est l’heure d’agrandir votre parc et d’y accueillir les rois des ours, les grizzlys ! Découverte d’une (double) extension qui a de l’ours du chien.

Votre réussite est incontestable. Désormais, ce sont des milliers de visiteurs qui se pressent chaque jour aux portes de votre parc pour admirer les ours majestueux et les koalas paresseux qui y ont élu domicile. Seulement voilà, vous savez qu’une réussite n’est jamais complètement acquise et que vos rivaux redoublent d’ingéniosité pour attirer vos visiteurs. Aussi, il vous faut marquer les esprits, frapper un grand coup et pour cela, quoi de mieux qu’intégrer les ours les plus dangereux célèbres à votre parc ? Oui, c’est décidé, pour les grizzlys, vous allez concevoir de nouveaux enclos. Des enclos immenses qui agrandiront considérablement votre parc. Et pour que les visiteurs s’y promènent plus facilement, vous y intégrerez un monorail. L’œuvre d’un génie éclairé ou d’un mégalomane qui voit les choses en (trop) grand ? Seul le score final le dira…

Grizzly-bérez de l’espace, ces ours prennent de la place !

Nous le disions d’emblée, cette extension est en réalité double puisqu’elle propose deux modules qui peuvent être ajoutés au jeu de base, séparément ou ensemble. Le premier module introduit donc les (grands) enclos des grizzlys. Ceux-ci pourront être obtenus par les joueurs en défaussant deux tuiles, à savoir un espace vert et une animalerie. Certes, cela peut sembler cher payé mais il faut garder à l’esprit que les enclos des grizzlys sont de grands pourvoyeurs de points de victoire et tout aussi gigantesques soient-ils, ils ne sont donc pas à négliger !

Afin de pouvoir accueillir vos nouveaux ursidés dans de bonnes conditions, il faudra également penser à agrandir votre parc et pour déclencher la fin de partie, ce n’est donc plus quatre sections qu’il faudra remplir mais bien cinq. Voilà donc un espace bac-à-sable encore plus grand pour les fans d’ours et de Tetris !

Le monorail, un ours vu du ciel

Le second module d’extension vous propose quant à lui d’ajouter un monorail à votre parc. En effet, pour chaque espace vert que vous installerez, vous aurez la possibilité d’y construire une station monorail et de la connecter avec la station précédemment posée. Jusque-là, rien de compliqué mais l’installation du monorail répond à quelques règles qui vont solidement complexifier sa mise en place. Déjà, les wagons sont ainsi faits qu’il faut laisser très exactement deux cases de distance (horizontales ou verticales) entre deux stations pour pouvoir les connecter. Ensuite, les boucles comme les lignes droites sont interdites et chaque nouveau wagon posé devra donc prendre un virage à 90° par rapport à celui qui le précède. Enfin, chaque parc ne pourra accueillir qu’une seule et même ligne de monorail. Hors de question donc d’entamer une seconde ligne si, pour une raison ou autre, celle que vous aviez débutée est bloquée.

Vous l’avez compris, encore plus que l’extension grizzlys, celle du monorail peut vite s’avérer être un délicieux casse-tête en matière de placement des tuiles. En effet, pour peu que l’on veuille récolter les points de victoire octroyés par le monorail, il faut désormais anticiper le placement des différents espaces verts et s’assurer qu’un enclos ne vienne pas gêner le développement de notre ligne.

Le petit plus, cette extension donne du relief à votre jeu car les wagons de votre monorail seront réellement suspendus au-dessus de votre parc. Un atout esthétique qui méritait d’être évoqué.

Bref, grizzlys ou monorail ?

Eh bien les deux ! Chacune dans leur style, les deux extensions apportent véritablement quelque chose au jeu de base. Ce dernier était déjà très agréable avec son côté Tetris et calculatoire mais il atteint sans conteste un nouveau niveau de difficulté avec l’apport de ces deux modules.

De plus, et c’est assez rare que pour être souligné, pour le prix d’une seule boîte (somme toute assez modique) vous disposez de deux extensions soignées qui renouvelleront vos parties de Bärenpark. Très clairement, ceux qui ont apprécié le jeu de base peuvent y aller les yeux fermés !

Bärenpark : Les grizzlys arrivent, une extension pour Bärenpark, un jeu de Phil Walker-Harding et édité par Lookout Spiele et Funforge.

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : à partir de 8 ans

Durée moyenne d’une partie : 40 minutes

Acheter Bärepark : Les grizzlys arrivent : 17,90 €

Acheter Bärenpark : 29 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.