La Yaourtière & Végétal YVA640 de Siméo

Ceux qui nous suivent régulièrement le savent, nous avons récemment mangé beaucoup (trop) de gaufres. Pourquoi ? Déjà parce que c’est bon et ensuite car nous avons eu l’opportunité de tester l’excellent gaufrier de Siméo. Et de la même façon qu’il faut savoir varier les plaisirs, il faut savoir varier les desserts. Du coup, nous avons voulu nous mettre aux yaourts et nous avons donc de façon très gourmande choisi une yaourtière capable de faire aussi plein d’autres choses. Pour ça, nous sommes évidemment restés chez le même « crémier » : Siméo…

Team yaourts ou team crèmes dessert ?

Avant toute chose, il ne faut pas réduire la yaourtière YVA640 à son seul nom. Avec elle, vous disposez d’une machine capable de réaliser des gourmandises allant des yaourts classiques aux yaourts dont vous n’aviez jamais osé rêver (coucou les yaourts Dulce de leche, les yaourts au caramel au beurre salé, les yaourts à la crème de marron,les yaourts au thé Matcha, …) en passant par des cheese cakes et des crèmes dessert. Mais ce n’est pas tout, la yaourtière qui cache décidément bien son jeu se fera aussi un plaisir de réaliser vos boissons végétales (au soja, aux myrtilles, aux noisettes, etc.). Oui, on sait, on vient de chambouler votre vision des desserts…

Chassez le naturel… Mais enfin, non ! Pourquoi diable chasser le naturel ?

Faire soi-même ses yaourts n’est peut-être pas une idée qui vient spontanément à l’esprit du plus grand nombre. Pourtant, c’est la garantie de disposer d’un yaourt naturel, sans colorants et sans conservateurs, bref très différent (et beaucoup plus sain) de ce que l’on trouve traditionnellement en grande surface. C’est évidemment un argument qui pèse mais il faut aussi tordre le cou à quelques idées reçues.

Premièrement, faire des yaourts maisons n’est pas compliqué. C’est même d’une facilité déconcertante et ça l’est encore plus avec la yaourtière YVA640. Celle-ci est très intuitive et le livre de recettes fourni par Siméo prend véritablement le consommateur par la main pour des recettes inratables. Ensuite, on entend souvent que le temps nécessaire à leur confection est particulièrement long (plus d’une dizaine d’heures). C’est vrai mais cette contrainte doit être tempérée. Pourquoi ? Eh bien déjà parce que les équipes techniques de Siméo ont réussi à diviser ce temps de préparation par deux pour l’obtention de certains yaourts mais aussi parce que le temps ne semble jamais long quand on ne doit s’occuper de rien. En effet, une fois les éléments de base prêts (généralement, ça ne prend pas plus de quelques minutes), la yaourtière YVA640 s’occupe de tout et s’arrête automatiquement une fois son office terminé. Elle ne nécessite donc aucune surveillance et ce, même pour des préparations longues. Confort de vie quand tu nous tiens…

Et puisque nous avons parlé de naturel, disons encore que la yaourtière est fournie avec huit petits pots en céramique de 125 ml (idéaux pour vos desserts individuels) et deux gros pots en verre de 500 ml (pour vos préparations familiales). En plus d’être élégants (et donc tout à fait « servables » à vos invités), ils permettent de mettre fin au règne du yaourt en pot en plastique que nous avions pris l’habitude de ramener du supermarché.

En conclusion

Disons-le franchement, nous étions quelque peu sceptiques sur l’intérêt de la yaourtière et pour cause, nous ne sommes à la base pas des grands fans de yaourts. Cela dit, la yaourtière YVA640 nous a ouvert les portes d’un monde dont nous ne soupçonnions pas l’existence. Nous qui limitions l’univers des yaourts aux yaourts très classiques (et donc assez fades) et aux yaourts à la fraise de type industriel, nous en avons été pour nos frais. Rien que sur ce point, c’était déjà une belle découverte.

Après, découvrir de nouveaux desserts, c’est bien mais découvrir de nouveaux desserts savoureux, c’est mieux. Ceux proposés par la yaourtière YVA640 le sont-ils ? Indéniablement oui ! Tant dans le goût que dans l’onctuosité, les préparations que nous avons réalisées ont été au rendez-vous. De plus, avec la large gamme de yaourts (et de desserts) proposés, gageons que chacun en trouvera à son goût.

Bon, ce n’est pas tout ça mais nous entendons nos yaourts à la compotée d’ananas qui fulminent de ne pas encore avoir été dégustés… Il serait grossier de les faire attendre…

Vous souhaitez en savoir plus, alors rendez-vous sur le site de Siméo !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.