Le Coffre des Joueurs n°13. Thème : Coopération

En pleine période des fêtes, le nouveau Coffre de Joueurs s’est invité sur le pas de notre porte ! Pour ceux qui n’en connaîtraient pas le principe (ou pour ceux qui auraient la flemme d’aller lire nos articles qui l’évoquaient ici ou encore ici), rappelons qu’il s’agit d’une box mystère thématique contenant des jeux de société (généralement deux pour la version classique et trois pour la version premium). Au fil des coffres, Antoine et Hugo, les inspirés créateurs du concept, ont réussi à nous séduire avec des sélections originales et qualitatives et nous étions donc impatients de découvrir ce qu’ils avaient glissé dans cette box axée sur la coopération. Découverte…

Une fois n’est pas coutume, le Coffre des Joueurs ne contenait pour cette édition aucun coup de bluff mesquin, aucun esprit de compétition exacerbé et aucune fourberie destinée à arracher la victoire sur une ultime manœuvre audacieuse. Cette fois-ci, le Coffre respirait plutôt la fraternité, l’entraide et d’ailleurs, les abonnés attentifs auront même pu y déceler une joyeuse bande de joueurs occupés à chanter Kumbaya en se donnant la main autour d’un vibrant feu de camp. Vous l’avez compris, c’est bien la coopération qui était l’invitée d’honneur de ce treizième Coffre ! Ce thème, cher au cœur de nombreux joueurs, nous promettait une box différente qui allait nous souder autour d’un même but : vaincre (et idéalement avec panache). Après tout, ne dit-on pas que l’union fait la force ?

Bref, c’est le cœur empli de confiance vis-à-vis de nos coéquipiers et dans un franche esprit de camaraderie que nous avons découvert la sélection du Coffre des Joueurs…

Révolution, dans la peau d’un fier résistant (ou dans celle d’un traitre réac’)

Révolution est un jeu de cartes qui vous mettra aux prises avec une effroyable dictature (rien de moins). Vous et vos camarades allez tenter d’y renverser le pouvoir en place en conduisant une courageuse (mais périlleuse) révolution. Grève générale, jets de pavés et même câlins gratuits, vous ne reculerez devant rien pour faire tomber le despote mais prenez garde, votre ennemi a lui aussi de puissants atouts pour vous faire taire. Des geôles fétides du régime au discrédit jeté par le funeste organe de presse étatique, vous devrez affronter bien des tourments pour faire gagner votre camp.

Révolution a cela d’intéressant qu’il n’est pas simplement coopératif. Une fois les arcanes du jeu maîtrisés (ce qui ne prend pas plus de quelques parties), vous pourrez y introduire un certain nombre de traitres à la cause. Révolution se mue alors en un jeu compétitif à rôle caché où certains essaient de mener à bien la révolution alors que d’autres font tout pour la faire échouer. Ce twist apporte de la variété aux parties et permet d’en augmenter sensiblement la rejouabilité.

De plus, Révolution peut se targuer d’être un jeu superbe qui saura plaire aux amateurs d’art puisque chaque carte est illustrée par une œuvre tombée dans le domaine public. En plus d’en améliorer l’ambiance historique, ce choix audacieux du créateur du jeu, Yoann Brogol, permet de se cultiver tout en jouant. Mais que demande le peuple (en plus de la démocratie évidemment) ?

Yggdrasil Chronicles, dans la peau d’un dieu de la mythologie nordique (faut avouer qu’il y a pire)

Dans la mythologie nordique, Yggdrasil est l’arbre cosmique qui soutient les neuf royaumes et le Ragnarök est la terrible et ultime bataille qui le détruira. Pour empêcher cette funeste prophétie de se réaliser, Yggdrasil Chronicles vous glisse dans la peau des différentes divinités qui de Niflheim, le Monde des Morts, à Asgard, le Monde des Dieux, en passant par Nidavellir, le Monde des Nains, devront lutter sans relâche contre les forces du mal. Face à vous, se dressent désormais le puissant Fenrir, le sournois Loki ou encore Nidhögg, le serpent annonciateur de mort et de malheur… La lutte s’annonce âpre mais le destin de tous les vikings est entre vos mains.

Indéniablement, Ygdrassil Chronicles est un jeu qui en impose. Il prend place sur un plateau monumental en trois dimensions qui représente l’arbre-monde et ses trois niveaux. Par son thème engageant et son matériel (à la fois superbe et pléthorique), il donne immédiatement une furieuse envie de s’y frotter. La quête qu’il propose est ardue mais épique et le jeu dispose même d’un mode campagne auquel pourront se mesurer les apprentis dieux qui auront déjà sauvé Yggdrasil à quelques reprises.

Lors de sa première sortie en 2011, Yggdrasil avait déjà marqué les esprits ludiques et séduit bon nombre de joueurs. Cette réédition (revue et augmentée) n’a pourtant rien à envier au jeu original et le surpasse même en bien des points (coucou l’arbre en trois dimensions). Il a clairement tous les atouts nécessaires pour s’imposer comme un incontournable des jeux coopératifs ! Plus qu’une claque ludique, c’est un véritable coup de marteau magique !

Escape from the Asylum, dans la peau d’un sain d’esprit (mais interné quand même)

Le dernier jeu contenu dans le Coffre des Joueurs (et réservé aux abonnés Premium) vous conduira tout droit à l’asile (littéralement). Escape from the Asylum est un jeu qui vous glissera dans la peau d’un personnage se réveillant au cœur de l’antique et terrifiant asile de North Oaks. La question ne sera pas tant de savoir comment vous êtes arrivés là mais plutôt de savoir comment vous pourrez en sortir…

Basé sur le principe des escape games, Escape from the Asylum se découpe en 10 histoires au cours desquelles vous allez devoir résoudre des énigmes, effectuer des choix (parfois cornéliens) et tenter de vous échapper de cet enfer. Au fil du jeu, vous constaterez que les histoires s’entremêlent et vous lèverez peu à peu le voile sur ce qui se déroule réellement en ces murs.

Outre la thématique forte et immersive (d’ailleurs très bien rendue), Escape from the Asylum se distingue en étant un escape game plus ou moins rejouable et qui ne nécessite aucunement d’en détruire le matériel pour avancer. Plusieurs des choix que vous y ferez auront des répercussions sur le jeu et certains d’entre eux vous conduiront même à une mort certaine, tragique et violente. Bref, un régal pour les aficionados de jeux d’énigmes, de jeux narratifs et d’univers glauque !

Faites entrer les goodies !

Un Coffre des Joueurs ne serait pas tout à fait un Coffre des Joueurs sans les appréciables goodies que l’équipe du Coffre prend toujours soin de glisser dans la box. Celle-ci contenait d’abord un très joli carnet de notes Escape from the Asylum, idéal pour consigner vos expériences de la douche froide ou de la thérapie par choc électrique. De plus, il était agrémenté d’un petit autocollant Subverti Games (qui clamerait presque « j’ai survécu à la dictature ») ainsi que d’un set de cartes supplémentaires pour Paper Tales (que les abonnés de longue date avaient d’ailleurs pu recevoir dans le quatrième Coffre des Joueurs). Enfin, et ça fait toujours plaisir, un code permettait d’obtenir 5 € de réduction pour une commande en ligne sur le site du dealer ludique Philibert.

En conclusion

Peut-être encore plus que les autres (et ce n’est pas peu dire), ce 13ème Coffre des Joueurs nous a véritablement séduits. La sélection opérée par l’équipe du Coffre s’est une nouvelle fois avérée aussi pertinente que qualitative. Avec des mécaniques huilées mais aussi et surtout avec des thématiques très présentes et réellement immersives, les jeux qui se sont glissés dans la box méritent indéniablement une place de choix dans toute ludothèque digne de ce nom. Véritablement trois (très) belles surprises !

Pour la suite, le 14ème Coffre des Joueurs est d’ores et déjà commandable (lien ci-dessous). Il sera décliné autour du thème intriguant de la gestion de main… On vous arrête tout de suite, il ne s’agira pas de réussir à gérer votre main pour qu’elle ne finisse pas dans le visage d’un adversaire particulièrement retors mais plutôt de jeux axés autour de mécaniques comme le deck-building, la draft, les enchères et on en passe… Sans retenue, nous vous encourageons à y souscrire, il est d’ores et déjà porteur de belles promesses ludiques !

Commander le 14ème Coffre des Joueurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.