Monsieur Carrousel, Zoo Run et Little Battle : Découvrez les nouveautés Loki !

Loki, c’est un jeune éditeur de jeux pour enfants qui nous avait déjà régalés avec SOS Dino, Farmini et Troll & Dragon. Récemment, trois nouveaux jeux se sont ajoutés à leur catalogue et pour nos jeunes lecteurs (ou plus exactement pour leurs parents), nous sommes partis à leur découverte…

Monsieur Carrousel, faites la pluie et le beau temps au coeur de la fête foraine

Monsieur Carrousel, c’est déjà un (très) beau jeu, presque féérique. Il se compose de plusieurs éléments en bois (dont un véritable manège) et est doté de superbes illustrations. Grâce à cela, et à son thème particulièrement cher aux yeux des enfants, il va donner aux jeunes joueurs l’envie immédiate de le manipuler et de se l’approprier. La partie n’a pas encore commencé que déjà, il a gagné le cœur de son public. C’est assez rare que pour être souligné.

Monsieur Carrousel se présente comme un jeu coopératif où le but va être d’asseoir tous les enfants sur le manège avant que le temps ne se gâte définitivement. Comment ? Eh bien tout simplement en lançant un dé et en plaçant un enfant sur un siège libre de la couleur correspondante (et idéalement en mémorisant le siège sur lequel il vient de s’installer). Si tous les sièges de cette couleur sont pris, on fait tourner le manège et le doigt de Monsieur Carrousel va indiquer un nouveau siège. S’il est libre, tant mieux, on y installe l’enfant mais s’il est occupé, il faudra se souvenir de l’image qui est en dessous. En cas d’échec, il nous faut placer une goutte de pluie au-dessus du manège mais en cas de réussite, on gagne le droit d’installer un rayon de soleil (et peut-être une chance de chasser une goutte de pluie). Ensuite, on (re)lance le manège et en fonction de l’endroit où s’arrête l’enfant que l’on vient d’installer, on ajuste la météo. Vous l’aurez compris, l’objectif est que tous les enfants soient assis avant que les emplacements réservés aux gouttes de pluie ne soient remplis.

Nous l’avons dit, Monsieur Carrousel plaira d’abord par son matériel et par son thème. Cela dit, ce n’est pas au détriment de sa mécanique. Celle-ci laisse certes beaucoup de place au hasard mais cela n’a jamais dérangé les jeunes joueurs et ils s’amuseront du petit frisson qui accompagnera les tours de manège quand la défaite ne sera plus qu’à une ou deux gouttes de pluie. Dans les autres points positifs, il faut noter une difficulté ajustable (en changeant le disque représentant les sièges sur lesquels s’installent les enfants) et un prix très modique au regard du matériel proposé.

Monsieur Carrousel, un jeu à partir de 4 ans et plus, conçu pour 1 à 6 joueurs et d’une durée approximative de 15 minutes.

Acheter Monsieur Carrousel : 24,90 €

Zoo Run, libérez les animaux (et laissez-les entamer une course endiablée)

Le second jeu proposé par Loki est Zoo Run et nous devrions plutôt dire les « deux seconds jeux proposés par Loki » car Zoo Run comporte deux jeux très différents qui partagent cependant un même principe de fonctionnement : l’assemblage de cartes en vue de reconstituer des silhouettes complètes d’animaux.

Le premier mode de jeu de Zoo Run est entièrement coopératif et propose aux joueurs de tenter ensemble de libérer tous les animaux du zoo avant l’arrivée du gardien. A chaque tour, chaque joueur recevra trois cartes et devra les assembler pour reformer un maximum de silhouettes d’animaux. Pour chaque animal ainsi reformé, on retire un jeton correspondant de l’enclos mais entre chaque tour, le gardien se rapproche un peu plus… Parviendrez-vous à libérer l’ensemble des animaux ?

Le second mode de jeu est quant à lui compétitif et entraînera les joueurs dans une course effrénée. En début de partie, chaque joueur place l’animal de son choix sur la ligne de départ et la course peut débuter. Ce mode de jeu reprend le principe d’assemblage de cartes sauf qu’ici, chaque joueur en reçoit quatre et doit en conserver une entre les tours. Pour chaque silhouette d’animal reconstituée, il peut avancer son pion d’une case et s’il parvient à reformer une ou plusieurs silhouettes de son propre animal, il avance pour chacune d’elle de deux cases et reçoit un jeton Couronne (lesquels permettront de départager une éventuelle égalité).

Doté d’une mécanique simple et de très jolies illustrations, Zoo Run séduira lui aussi facilement les petits joueurs. De façon très ludique, il incite les enfants à multiplier les combinaisons de cartes jusqu’à trouver le combo ultime qui leur permettra de libérer un maximum d’animaux (ou de coiffer un adversaire au poteau). Sincèrement, ils ne s’en lassent pas (et nous non plus à vrai dire…).

Zoo Run, un jeu à partir de 4 ans et plus, conçu pour 1 à 5 joueurs et d’une durée approximative de 10 minutes.

Acheter Zoo Run : 14,50 €

Little Battle, bataille de pirates pour trésors mystères

Le troisième jeu proposé par Loki dans sa dernière salve en date est donc Little Battle qui, comme son nom l’indique, est principalement un jeu de bataille (mais en tellement plus subtil). Ici, chaque joueur va incarner un aventurier avide de richesses et ça tombe bien car les plages d’El Capulco débordent littéralement de trésors enfouis. Il y en aura donc pour tout le monde mais comme chacun sait, l’avidité d’un pirate est sans limite et chacun en veut donc plus que les autres (d’autant qu’on ignore ce que chaque coffre contient). Bref, une âpre bataille s’engage…

Dans Little Battle, il y a deux types de cartes. D’abord, il y a les cartes Trésor qui sont de couleur jaune, bleue ou rouge. Ensuite, il y a les cartes Aventurier qui représentent des perroquets, des rhinocéros ou des léopards et chaque animal ne peut ouvrir que les coffres qui sont de sa couleur (soit jaune pour les léopards, rouge pour les rhinocéros et bleu pour les perroquets). Au lieu de recevoir une main de cartes qui ne tiendrait que du hasard, Little Battle introduit le concept de draft dans les jeux pour enfants, c’est-à-dire que sur les cinq cartes reçues, chaque joueur va en choisir une et passer le reste à son voisin de gauche. On réitère l’opération jusqu’à ce que chaque joueur ait constitué sa main complète. Cette méthode (assez classique dans les jeux « de grands ») a l’avantage d’équilibrer le hasard qui aurait pu offrir au même joueur des cartes puissantes comme des cartes très faibles. De plus, pour les avoir vues passer entre leurs mains, il permet aux joueurs d’avoir une idée approximative des cartes de leurs adversaires. Une fois l’équipage de chaque joueur complété, on passe à l’assaut de la plage.

Comme les cartes Trésor sont installées en deux piles face visible, il y a toujours deux trésors dont il est possible de s’emparer. Les joueurs vont sélectionner une carte de leur main et la poser simultanément devant le coffre qu’ils convoitent. Si plusieurs pirates sont devant le même coffre, la bataille s’engage et le pirate avec le chiffre le plus élevé l’emporte, gagne le trésor et défausse sa carte. C’est tout ? Eh bien non, c’est plus subtil que ça car s’il reste des pirates en lice, ils se disputent le trésor suivant qui vient d’apparaître sur la pile. Il peut donc être judicieux de placer un aventurier de la mauvaise couleur devant un coffre afin d’espérer récupérer le suivant (s’il est de la bonne couleur évidemment) …

Sous ses dehors de jeu de bataille classique, Little Battle cache un jeu autrement plus astucieux. En plus d’apprendre aux jeunes joueurs à drafter des cartes, il intègre une certaine forme de prise de risques dans le choix des aventuriers joués. Un jeu très malin que l’on ressort particulièrement facilement.

Little Battle, un jeu à partir de 5 ans et plus, conçu pour 3 à 5 joueurs et d’une durée approximative de 15 minutes.

Acheter Little Battle : 7,90 €

En conclusion…

Comme le laissaient présager leurs précédents jeux, les trois nouvelles sorties Loki sont pétries de qualités. Pourtant destinées à de (très) jeunes joueurs (à partir de quatre ou cinq ans), elles ne tombent pas dans le piège du jeu simpliste et finalement banal. Ici, on sent que les mécaniques ont été travaillées et on appréciera aussi le soin apporté à la ligne éditoriale. Les jeux sont en effet particulièrement beaux en plus d’être bons. Ça ne gâche évidemment rien et ça participe pleinement à l’attrait du jeu aux yeux des enfants. Enfin, et c’est un point important, pour la qualité proposée, leur prix est très loin d’être prohibitif (c’est même tout le contraire). Bref, des jeux qui ont (largement) séduit les petites têtes blondes (et brunes et noires et autres) qui transitent régulièrement par la rédaction !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.