Ouste le dragon ! : jeunes chevaliers, à vos dés !

Il y a peu, nous vous parlions d’Haba au travers d’un article sur une de leurs récentes sorties : Escargots… Prêts ? Partez ! Nous nous penchons aujourd’hui sur une autre nouveauté signée Haba et centrée sur un animal autrement plus gros qu’un escargot (ah, et qui crache du feu accessoirement) : Ouste le dragon !

Tous les habitants du château sont en émoi. Non pas un mais quatre dragons sont à leurs portes et au rythme où ils emportent les braves gens du château, il ne restera bientôt plus personne pour organiser la fête annuelle qui doit se tenir dans quelques jours. Cette fois, c’en est trop ! Le Roi décide de faire appel à quelques preux chevaliers pour effrayer les importuns dragons. Et pas question qu’ils s’équipent de lances ou d’épées ! Comme chacun sait, la meilleure arme pour effrayer un dragon, c’est un lancer de dés réussi…

Dans Ouste le dragon !, chaque jeune joueur incarne donc un chevalier dont l’objectif sera de faire fuir les dragons pour libérer les habitants qu’ils détiennent. Sur la table de jeu, quatre dragons de couleur différente sont donc installés et sous chacun d’eux, un habitant du château est placé. A côté des dragons, un puits, triste récipiendaire des dés perdus, et une pile de jongleurs. Le reste des habitants du château est réuni en une pioche face cachée. A son tour, le joueur va lancer les quatre dés. Tous les dés qui montrent la face grise tombent dans le puits et sont perdus pour ce tour. S’il en reste, on en observe les couleurs et le joueur peut choisir tous les dés d’une même couleur pour les placer sur le dragon correspondant. Il faut bien garder à l’esprit qu’on ne peut effrayer qu’un seul dragon par lancer de dés mais s’il reste des dés après cette opération, le joueur peut choisir de les relancer. S’il obtient la couleur d’un dragon sur lequel aucun dé n’est posé, il peut les y ajouter. Mais attention à ne pas être trop gourmand car si le joueur ne peut placer aucun de ses dés sur une plaquette dragon vide, il perd le bénéfice de ses lancers précédents et peut seulement piocher un jongleur (de piètre valeur) pour se consoler.

Vous l’aurez (sans doute) compris, l’intérêt du jeu est que les différents habitants qui se retrouveront entre les griffes des dragons ne seront pas tous de même valeur. Certains seront dotés de quatre étoiles alors que d’autres n’en auront que deux ou trois. A la fin de la partie, ce seront évidemment les étoiles qui feront office de points de victoire. Ouste le dragon ! se présente donc comme un jeu de stop ou encore qui encourage l’enfant à bien peser le risque qu’il souhaite prendre. Certes, tenter de sauver le Roi qui affiche quatre étoiles peut être diablement tentant mais c’est aussi risquer de tout perdre si le lancer de dés s’avère malheureux.

Pour un prix très modique et disposant d’un matériel de qualité (comme toujours chez Haba), Ouste le dragon ! est un jeu qui plaira indéniablement aux jeunes joueurs. Par son thème évidemment (quel enfant ne rêve pas de devenir un chevalier capable d’effrayer les plus dangereux dragons ?) mais aussi par sa mécanique et par le petit frisson du risque encouru quand on se lance dans un audacieux dernier lancer de dés…

Ouste le dragon !, un jeu de Benjamin Schwer, illustré par Marina Rachner et édité par Haba

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : dès 4 ans

Durée moyenne d’une partie : 10 à 15 minutes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.