December 19, 2018

Raids, En mer et contre tous !

Plongeant dans le thème toujours populaire des vikings, Iello débarque avec Raids, un jeu qui vous placera dans la peau d’un rude guerrier du Nord en quête de gloire. Pour vous, nous avons poli notre plus beau casque à cornes et, sous les bons auspices des deux affreux corbeaux d’Odin (Hugin et Munin pour ceux que ça intéresse), nous avons pris la mer !

Vous contemplez le lointain alors que le vent fouette votre large barbe et que l’écume de quelques mers inconnues lèche la proue de votre fier drakkar. Sur la route maritime incertaine que vous avez choisi d’emprunter, vous savez que vous trouverez des marchandises à récolter, des ports où l’échanger, des villages à piller mais également des monstres à combattre. Au diable les dangers qui se dresseront sur votre route car l’essentiel est de revenir au village avec les cales emplies de richesses et ainsi démontrer à tout le Nordland que vous êtes le plus puissant de tous les Chefs de clan.

Une course-poursuite entre drakkars ? Oui, c’est possible on vous dit !

Avant tout, Raids est un jeu de collecte où chaque joueur, en faisant avancer son drakkar sur les mers scandinaves, va récupérer (ou plutôt tenter de récupérer) différentes tuiles. Parmi celles-ci, on retrouve des marchandises à échanger dans les ports, des runes à collectionner, des voiles pour faire gonfler votre équipage, des armes pour combattre les monstres qui animent les légendes normandes et bien d’autres choses encore. Un jeu de collecte donc mais aussi un jeu d’escarmouche car que serait un jeu de vikings si nos trapus-poilus ne pouvaient pas se rentrer dans le gras de temps en temps ? Soyez rassurés, les auteurs du jeu (Matthew Dunstan et Brett J. Gilbert, dont on avait croisé une précédente création ici) n’ont pas oublié cette partie ô combien importante de la culture viking. Et pour cause, devant chaque tuile, il n’y a place que pour un seul drakkar et si deux joueurs venaient à convoiter le même espace, une rixe ne manquerait pas d’éclater et quelques guerriers risqueraient de rejoindre le Valhalla par l’intermédiaire des eaux glacées du Nord. On s’explique…

Raids se déroule en quatre voyages consécutifs autour des mers gelées et, contrairement à ce que l’on croise régulièrement dans les jeux de société, il ne s’agit pas d’avancer au tour par tour. C’est en effet toujours au drakkar qui est situé en dernière position d’agir. Il doit, au moins, rattraper le drakkar qui est situé devant lui mais peut aussi choisir d’aller plus loin. S’il décide de s’arrêter sur une tuile où un autre drakkar est déjà présent, un combat s’engage à coups de guerriers sacrifiés jusqu’à ce qu’un des joueurs ne juge préférable de prendre la fuite (ou y soit contraint). Sans être tout à fait novateur, voilà un système de déplacement qui est original et renforce la dimension tactique du jeu.

Tactique, le mot est lâché ! Car non, tous les vikings ne réduisaient pas la notion de tactique à courir en gueulant avec une hache plus grosse que celle de leur adversaire. Et il faudra vous en souvenir si vous espérez triompher dans Raids. Tout en conservant son côté familial, celui-ci est en effet un jeu qui renferme une agréable dose de stratégie. Il vous faudra ainsi choisir habilement les tuiles sur lesquelles faire escale tout en suscitant le moins de méfiance possible chez les autres chefs de clan.

Thème de l’exposé : De l’esthétique chez les vikings

Sans conteste, pour ce qui est du matériel et du visuel, Raids est une vraie belle réussite. Vu que le pinceau a été confié à l’excellent Biboun, on savait que le jeu allait être superbement illustré mais Iello a eu la bonne idée de soutenir le travail graphique par un vrai matos de qualité. Les pièces en métal sont du meilleur effet et les petits meeples vikings ont un je-ne-sais-quoi de vraiment choupi. Du bel ouvrage.

En conclusion, Raids est un jeu familial de collecte et d’affrontement qui allie opportunisme et subtilité. On lui a préféré la configuration à 3 ou à 4 joueurs (cette dernière est particulièrement punitive mais après tout, les vikings ne sont pas réputés pour leur cordialité) à celle à deux joueurs qui requiert la présence d’un drakkar fantôme sur les mers gelées.

Raids, un jeu de Matthew Dunstan et Brett J. Gilbert, illustré par Biboun et édité par Iello

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : à partir de 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 40 minutes

Raids

Envie de piller quelques villages, de batailler contre d’ignobles monstres, de commercer dans les ports du Nordland et de vous mesurer aux rudes vikings des clans adverses ? Alors, bienvenue dans Raids !
8
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité