Spirit Island, la nature contre-attaque !

Il y a peu, nous vous présentions Détective, le jeu qui s’est vu couronné de l’As d’Or Expert 2019. Cela dit, ce prix ne doit pas occulter le mérite qu’ont eu les autres jeux nominés dans cette catégorie et parmi eux, il y avait Spirit Island ! Nous avons choisi de nous frotter aux envahisseurs de notre île et le constat est sans appel : Spirit Island méritait peut-être mieux qu’une seconde place…

Dans Spirit Island, les joueurs vont incarner les différents Esprits de la Nature qui cohabitent paisiblement sur une île avec les autochtones, les Dahans. Cependant, en un funeste jour, l’île va voir débarquer sur ses plages des cohortes de colons qui auront tôt fait d’en explorer les recoins et d’y installer ça et là des avant-postes et même des villes. Bafouant la nature et semant la désolation, les envahisseurs menacent durement l’équilibre fragile de votre écosystème insulaire. Sortant de votre torpeur, vous choisissez de contre-attaquer et avec l’aide des Dahans, vous allez tenter de repousser les colons jusque dans les maudits bateaux qui les ont conduits jusqu’à vous…

Shérif Esprit, fais-moi peur

Vous l’avez compris, Spirit Island est un jeu coopératif car si les joueurs veulent retrouver la sérénité de leur île, il leur faudra travailler ensemble (et avec les Dahans). Comment ? Eh bien tout simplement en terrorisant ces conquérants de pacotille qui ont osé poser le pied sur le sable sacré de vos plages. Toute la mécanique du jeu réside en effet sur ce principe : faire évoluer le niveau de peur des colons car plus ils prennent conscience de votre existence et plus ils se mettent à vous craindre, ce qui rend les conditions de victoire plus accessibles.

Cela dit, avant d’espérer les terroriser suffisamment pour les décider à fuir, un véritable combat acharné va avoir lieu sur l’île. En tant qu’Esprit de la Nature, vous êtes d’un certain type (Voix du Tonnerre, Ombre Vacillante de la Flamme, Poigne Vorace de l’Océan, etc.) et vous disposez donc de pouvoirs uniques mais également d’un temps déterminé pour mener le camp du bien à la victoire. En effet, si la désolation semée par les envahisseurs devient irréversible, si vous leur laissez le temps de s’installer trop confortablement sur l’île ou plus simplement si un des Esprits en jeu meurt, la partie sera tout simplement perdue.

Globalement, le jeu va se dérouler en une succession de tours lors desquels les joueurs vont jouer des pouvoirs pour déclencher leur colère sur les envahisseurs alors que ceux-ci vont étendre leur emprise sur l’île en y répandant la désolation et en frappant durement les Dahans. Très clairement, c’est un véritable combat de tranchées qui prend vie sous nos yeux et la lutte pour le contrôle de l’île se fait à chaque tour plus âpre. Et pour cause, Spirit Island propose des parties qui ont la capacité de monter en puissance (et en pression). Au fil du jeu, les Esprits sortiront progressivement de leur torpeur et gagneront en puissance à mesure qu’ils étendront leur présence sur l’île. Cela leur permettra d’utiliser plus de pouvoirs mais également des pouvoirs plus puissants. Dans le même temps, les envahisseurs auront eu le temps de s’installer sur l’île et les dégâts qu’ils y causeront seront donc à chaque tour de plus en plus conséquents.

La plus ludique de toutes les ZAD

Comme tout bon jeu coopératif, Spirit Island se révèle délicieusement ardu. Pour autant, il n’est pas impossible mais disons qu’il proposera un véritable défi aux joueurs qui s’y frotteront. D’ailleurs, et c’est un énorme atout, Spirit Island a beaucoup misé sur la rejouabilité (ce qui n’est généralement pas le point fort des jeux coop’). Ici, la difficulté est « dosable » et ce, dès les premières parties (puisque, par exemple, certains esprits sont plus faciles à jouer que d’autres). Cela dit, Spirit Island propose surtout une série de variantes destinées à rendre le jeu plus difficile. Il y a donc des scénarios (comme l’insurrection des Dahans ou les rituels de terreur), des adversaires spécifiques qui viennent avec leurs propres règles (coucou la Suède, l’Angleterre et la Brandebourg-Prusse) et même une cartographie de l’île plus réaliste, plus immersive et plus difficile aussi.

Bref, vous l’avez sans doute compris et il est donc inutile de ménager le suspense, Spirit Island est un véritable coup de cœur. Son thème est très accrocheur et parfaitement rendu par un matériel aussi pléthorique que qualitatif. Le jeu jouit d’une mécanique subtile, vivante et prenante. Il est très complet, très soigné et est à nos yeux un exemple d’équilibre. C’est donc chaudement et les yeux fermés que nous le recommandons !

Spirit Island, un jeu de R. Eric Reuss, édité par Gretaer Than Games et localisé en français par Intrafin.

Nombre de joueurs : 1 à 4

Âge : dès 14 ans

Durée moyenne d’une partie : 2h – 2h30

Acheter Spirit Island : 69,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.