September 23, 2018

Street Fighter 30th Anniversary Collection : la castagne au doux parfum de nostalgie !

Attention amis gamers, gros coup de poing vieux en perspective : Street Fighter a 30 ans ! Pour l’occasion, Capcom nous livre une version hommage qui regroupe tous les titres de la série parus entre 1987 et 1999. Pour vous, on s’est rappelé au bon souvenir hémorragique de nos adversaires d’antan.

Street Fighter est plus qu’un jeu-vidéo. C’est devenu un pan de la culture populaire. Au même titre que Pac-Man, Mario Bros ou Tetris, la licence de Capcom a gagné sa place à gros coups de tatanes dans le panthéon du jeu-vidéo. Tout gamer qui a eu une console entre les mains entre la fin des années 80’ et la fin des années 90’ s’est forcément usé les doigts à s’en effacer les empreintes digitales pour réaliser le coup de pied tourbillonnant de Chun-Li ou le marteau-pilon de Zangief. Street Fighter est donc un incontournable, un vrai, qui éveille de multiples (et violents) souvenirs en nous. Quand on a entendu qu’une version anniversaire du jeu allait sortir, on en a eu des fourmis dans le coup de pied.

Le charme désuet des bagarres de rue d’antan

Avec cette compilation anniversaire, et en pleine mode du rétro-gaming, Capcom a su caresser les fans de la première heure dans le sens du poil. Street Fighter 30th Anniversary Collection renferme donc les 12 premiers épisodes de la série à commencer bien sûr par celui de 1987, le Street Fighter originel. A l’époque, il n’était même pas possible de choisir son personnage (le premier joueur était Ruy et le second, Ken) et quand on le lance, ça pique évidemment un peu les yeux (et ce n’est pas dû à l’émotion). Loin de vouloir masquer les défauts de la première heure, Capcom les assume et n’a absolument pas cherché à masquer la pixellisation outrancière ressentie par nos yeux de gamers désormais habitués à des graphismes léchés. Les maître-mots assumés de cet opus sont donc : hommage et nostalgie. Il suffit de voir qu’un filtre borne d’arcade peut être appliqué pour s’en convaincre.

Disons-le sans ambages, le joueur qui cherche un jeu de baston bien moderne ne le trouvera pas ici. Street Fighter 30th Anniversary Collection, on y vient plutôt comme on visite une grand-mère chez qui on adorait passer ses vacances : avec le respect qui lui est dû mais sans oublier de jouer un peu avec les Lego et autres jouets extraordinaires qu’elle cachait dans son armoire. Le fidèle parmi les fidèles relancera religieusement (et dans l’ordre s’il-vous-plaît) les différents épisodes qui ont marqué l’histoire de la saga.

La bonne nouvelle, c’est que quatre titres proposent désormais un mode en ligne et il vous sera donc parfaitement possible d’aller coller des roustes aux joueurs du monde entier. Ça nous change de l’époque où l’on devait sagement attendre que notre petit voisin vienne à la maison pour pouvoir lui mettre la raclée de sa vie. Même si ce mode en ligne est précieux et aurait soulevé l’indignation de la communauté des joueurs s’il avait été absent, gageons que les puristes, par respect pour ce que Street Fighter a longtemps été, préféreront toujours défier un pote assis juste à-côté d’eux sur le canapé.

Street Fighter 30th Anniversary Collection ou la réalité du bug de l’an 2000

En vérité, ce n’est pas le cas. La série a parfaitement survécu au passage à l’an 2000 avec, entre autres, Street Fighter Alpha 3 Max en 2005, Street Fighter IV en 2008 et V en 2016. Néanmoins, si l’on s’en tient à Street Fighter 30th Anniversary Collection, on pourrait croire que tout s’est brutalement éteint à l’aube du nouveau millénaire. Sans aller jusqu’à dire que Capcom aurait pu (dû ?) intégrer tous ses titres à cette compilation, il aurait été convenable qu’il en élargisse un peu le catalogue. Très clairement, quand on referme le volet Street Fighter III : 3rd Strike, les nostalgiques que nous sommes ont un désagréable goût de trop peu qui s’attarde au fond de notre mâchoire brisée. On aurait aimé redécouvrir quelques titres un peu plus récents et ainsi poursuivre notre marche du souvenir à la gloire de la sainte violence.

Ce défaut étant soulevé, relevons un dernier bon point que cache cette édition : la présence d’un musée virtuel. A l’instar de ce que que l’on retrouve sur certains Blu-Ray, Street Fighter 30th Anniversary Collection s’est doté d’une multitude de bonus qui ne manqueront pas d’accrocher les fans. On y trouve notamment des artworks, des making-of, un historique de la franchise mais également des fiches détaillées sur tous les combattants. Voilà une bonne occasion d’en découvrir un peu plus sur l’élastique Dhalsim ou le testostéroné Guile !

Street Fighter 30th Anniversary Collection

Avec Street Fighter 30th Anniversary Collection, redécouvrez l’adolescent coléreux qui s’usait les pouces pour faire voler des mâchoires et retrouvez le doux parfum nostalgique d’une bonne vieille bagarre de rue avec une série qui a marqué l’histoire du jeu-vidéo. Rien que ça.
7
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité