TEST – Trials Rising, la meilleure licence d’Ubisoft est de retour !

Nous sommes de grands fans de la licence Trials à la rédaction. L’arrivée de ce Trials Rising, qui revient aux sources de la saga après un Trials of the Blood Dragon un peu différent et un Trials Fusion un peu trop futuriste à notre goût, a empli nos petits cœurs de gamers de joie. Que vaut cet épisode, qui voit le jour dix ans après la sortie du grand Trials HD ? Réponse tout de suite. 

Pour celles et ceux qui n’auraient jamais eu le plaisir de se lancer dans un épisode de Trials, rappelons rapidement le concept : il s’agit de se lancer, à moto, sur des pistes chaotiques, en tentant d’atteindre la ligne d’arrivée le plus vite possible, sans subir trop de chutes. Il s’agit d’un jeu en 2.5D (sur un seul plan, donc) faisant la part belle au trial, cette épreuve réelle dans laquelle les pilotes parviennent à franchir des obstacles incroyables. En termes de gameplay, cela se traduit de manière très simple : on jauge l’accélération et le freinage, ainsi que l’inclinaison du pilote sur l’avant ou l’arrière de la moto. Simple, non ?

Bunny hop et fracture du crâne

Si cela semble assez basique, n’importe quel joueur saura vous dire qu’il n’est pas si facile de tout dompter. Pour répondre à cela, Trials Rising inclut désormais une université composée de 12 leçons complètes, permettant d’apprendre / maîtriser les techniques du jeu, de la plus basique à la plus technique, comme l’indispensable bunny hop.

A côté de cela, le titre propose bien évidemment les traditionnelles épreuves de par le monde, qu’il faut poncer à moult reprises afin d’obtenir les médailles d’or. Temps à améliorer, nombre de chutes à faire diminuer : on passe le plus clair de son temps à revenir sur des courses pour améliorer ses chronos, à fracasser sa manette à cause d’une chute de dernière minute qui nous fait manquer l’or, et ainsi de suite.

Chacun des niveaux de l’aventure est une merveille imaginée par les développeurs de RedLynx qui, cette fois encore, font preuve de toute la folie qui les habite. Chaque piste est extrêmement dynamique, vivante, et on en prend plein les yeux. Si, par le passé – et ça reste le cas sur de nombreux parcours – cela était uniquement esthétique et se passait en arrière-plan (un des parcours nous fait voyager dans un studio de cinéma, chaque nouveau plateau ajoutant ses effets spéciaux, par exemple), on découvre aujourd’hui en plus de parcours évolutifs, plein de surprises qui demandent une adaptation folle. On se laisse surprendre à de nombreuses reprises, et on se demande à chaque nouvelle piste ce qui nous attend.

Fino alla fine

Entre les différentes épreuves « classiques » que nous avons l’habitude de découvrir dans la série, Trials Rising instaure des épreuves dans des stades, pour des compétitions à huit pilotes, en simultané. On s’y bat dans des courses pleines de tension qui misent avant tout sur les obstacles, là où le spectacle a habituellement tendance à primer dans les épreuves habituelles. Ces courses, tout comme les défis sponsors qui viennent se superposer aux épreuves classiques, permettent de débloquer de nouveaux stickers et autres éléments de personnalisation. L’aspect customisation est exacerbé dans Trials Rising, avec de très nombreux équipements à débloquer (via des loot boxes) ou à acheter via les crédits du jeu (ou du véritable argent). De nombreux joueurs partagent leurs créations et permettent de véritablement changer l’allure de votre pilote. Vous pourrez ainsi exhiber à vos amis (sur Xbox One, Playstation 4, Switch ou PC, puisque les classements proposés par Ubisoft sont cross-platforms !) votre beau maillot de la Juventus Turin ou votre doudoune Dragon Ball. Classe.

Les membres de la communauté sont également très actifs sur l’exceptionnel éditeur de niveaux de ce Trials Rising, qui monte encore d’un cran en termes de possibilités par rapport aux opus précédents. On a pu tester quelques parcours incroyables, vraiment. L’éditeur en lui-même est assez simple d’utilisation et compte pas moins de 8000 éléments différents pour permettre aux game designers qui sommeillent en vous de briller.

Trials Rising est une petite merveille, comme chaque nouvel opus de la saga. On prend un pied monumental à découvrir chaque nouvelle piste imaginée par les développeurs de RedLynx. S’ils ont voulu nous en mettre plein la vue via des parcours dynamiques et pleins de surprises, ils n’en oublient pas les basiques et le gameplay est toujours aussi précis et exigeant. Des heures et des heures d’amusement – et de cris de douleurs – en vue pour les plus patients !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.