Village Attacks, et si la peur changeait de camp ?

0
252

Aujourd’hui, grâce à Grimlord Games et Légion Distribution, nous nous glissons dans la peau de monstres traqués, honnis et désormais acculés… Mais prenez garde, rien n’est plus dangereux qu’un animal blessé ! Bienvenue dans Village Attacks, un jeu qui sent bon la poudre, la colère et le sang !

Des décennies de crainte, des milliers de nuits de cauchemars et cette indicible terreur qui a envahit leur âme ne pouvaient rester sans conséquence. Enhardis par les discours haineux de quelques héros locaux, les paysans du coin ont fini par trouver le courage de prendre les armes. Désormais, armés de fourches et de torches, ils se massent aux portes du château depuis lequel vous faites régner l’effroi depuis des temps immémoriaux. Voilà une situation inédite pour vous et vos monstrueux compères. Inédite et dangereuse car si les hordes de vos ennemis venaient à atteindre le cœur du château, elles seraient alors en mesure de vous détruire. Et si les prédateurs devenaient soudainement les proies ?

Toc ! Toc ! Van Helsing frappe à la porte…

Dans Village Attacks, les joueurs vont donc incarner les plus infâmes créatures des légendes et des mythes (succube, vampire, dullahan, liche, …) et vont devoir coopérer afin de repousser les vagues d’ennemis qui cherchent à les détruire. Parmi ces adversaires enragés, on compte des paysans (nombreux mais relativement faibles), des chasseurs (déjà plus dangereux) et même quelques héros (dotés de capacités spéciales et donc représentant la menace la plus grave pesant sur votre survie).

Village Attacks est donc un jeu que l’on pourrait qualifier de Tower Defense (ou plus exactement de Castle Defense) puisque que des vagues successives d’ennemis vont apparaître et que les joueurs devront tout mettre en œuvre pour les empêcher d’accéder au cœur du château. Pour y parvenir, ils pourront compter sur les capacités spéciales propres à leur monstrueuse nature mais aussi sur quelques pièges à installer au détour d’un couloir empierré ou d’une des salles du château. Et c’est tout ? Non évidemment ! Aucune créature maudite ne se laissera exterminer sans vendre chèrement sa peau, toute hideuse soit-elle. Le château va donc se transformer en véritable champ de bataille où d’héroïques lancers de dés donneront lieu à des combats de mêlée, à des ripostes désespérées ou encore à de courageux jets de sort. Bref, une glorieuse bataille entre les forces du mal et les forces du bien (mais qui sont venues pour faire du mal) !

Aaaah, la vie de château…

Disons-le sans ambages, plusieurs aspects de Village Attacks nous ont séduits. Déjà, les règles sont facilement assimilables et bien équilibrées. Le jeu ne manque certes pas de profondeur ni de subtilité mais il réussit malgré tout à rester accessible et ne nécessitera donc pas de trop longues explications qui pourraient rebuter un joueur novice.

Ensuite, une attention particulière a été apportée aux détails du jeu. Celui-ci s’articule autour de scénarios (14 dans le jeu de base) dont les joueurs devront venir à bout. Qu’il s’agisse d’attirer des paysans dans la cuisine du château (après tout, il faut bien vous nourrir) ou d’éviter que ceux-ci ne vous capturent pour vous étudier (et probablement vous torturer), les scénarios sont variés et jouissent de règles spéciales. Voilà de quoi assurer une belle diversité à vos parties. Ajoutez à cela les nombreuses capacités spéciales des monstres comme des héros, les cartes événements du village ou encore la possibilité de se retrouver affecté par certaines conditions (harassé, embrasé, ralenti, etc.) et vous obtiendrez un jeu à la fois très fouillé et immersif.

Enfin, comment évoquer les points forts de Village Attacks sans aborder son somptueux matériel ? Village Attacks, c’est une grosse boîte qui déborde littéralement de figurines (66 quand même !) finement détaillées. Indéniablement, les faire évoluer sur les tuiles du château permet de s’immerger encore un peu plus dans cette épique bataille que l’on doit mener. Un matériel d’une qualité irréprochable, tout simplement. Notons encore que pour ajouter à la diversité du jeu, Grimlord Games et Légion Distribution proposent à la vente de nombreuses extensions au jeu de base. Du Wendigo au Loup-Garou en passant par le Draugr ou Baba Yaga, elles vous fourniront une foule de nouveaux monstres à incarner (mais aussi les Héros capables de les traquer).

Village Attacks, un jeu d’Adam Smith édité par Grimlord Games et distribué par Légion Distribution.

Nombre de joueurs : 1 à 5

Âge : à partir de 14 ans

Durée moyenne d’une partie : 1 à 2 heures

Acheter Village Attacks : 89,95 €

Acheter les extensions de Village Attacks : 23,95 € chacune

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.