Kepler 3042, la guerre (pacifique) des étoiles

3
254

Il y a quelques mois, Renegade Game Studios et Origames nous faisaient combattre des hordes d’aliens belliqueux dans Flipships. Nous avons probablement dû sortir vainqueurs de cette confrontation car la galaxie semble désormais pacifiée et si Renegade et Origames nous y renvoient en mission, ce n’est plus pour pourfendre des mutants galactiques mais bien pour y coloniser pacifiquement toutes les planètes qui passeront à notre portée. Amis astronautes, faites gronder les moteurs de vos vaisseaux !

1957 : La chienne Laïka est mise en orbite autour de la terre à bord de Spoutnik 2.

1961 : Youri Gagarine est le premier homme dans l’espace.

1969 : Neil Armstrong et Buzz Aldrin marchent sur la lune.

1986 : Mise en orbite du premier élément de la future station Mir.

2008 : La sonde Phoenix se pose sur Mars.

2015 : Mark Wattney est abandonné sur Mars par le reste de son équipage et il y survit jusqu’à son sauvetage.

2018 : Une invasion extra-terrestre est repoussée à coups d’héroïques pichenettes lasers inter-galactiques.

2229 – 2347 : 1ère Guerre Galactique et victoire alien.

2450 : Appel du 1er juin : « Les Humains parlent aux Humains. Les sanglots longs des violons de Neptune bercent mon cœur d’une langueur importune ». La Résistance Humaine voit le jour.

2789 : Traité d’Alpha Centauri A. La galaxie est définitivement pacifiée.

3042 : L’humanité a enfin les capacités d’explorer tous les recoins de la Galaxie. Lancement d’une grande campagne de terraformation de nombreuses planètes, plus connue sous le nom de « Projet Kepler 3042 ».

Vous l’aurez compris, l’histoire spatiale est jalonnée de dates-clefs et fondatrices. Aujourd’hui, en 3042, vous êtes à l’aube d’une nouvelle révolution universelle. Désormais détentrice des technologies la rendant capable d’explorer les confins de l’univers et d’exploiter les différentes planètes de la Voie Lactée, l’humanité se lance dans une nouvelle course spatiale. Chaque nation veut être reconnue comme celle qui restera dans l’Histoire comme la pionnière de la nouvelle conquête spatiale. Une concurrence saine, pacifique mais néanmoins féroce s’installe…

La tête dans les étoiles mais les pieds bien sur terre

Kepler 3042 se présente sous la forme d’un plateau représentant notre Galaxie divisée en trois zones (proche, intermédiaire et lointaine) et peuplée de nombreux corps célestes. De façon résumée, l’objectif des joueurs va être d’explorer cette galaxie en vue de coloniser et de terraformer un maximum de planètes. Pour ce faire, ils devront déplacer leurs différents vaisseaux et gérer avec un soin particulier les ressources dont ils disposent (énergie, matière, anti-matière). Ce dernier point est d’ailleurs une des originalités de Kepler 3042 puisque chaque joueur disposera d’une quantité définie de ressources et il ne lui sera donc pas possible d’en produire à outrance en (sur)exploitant ses planètes. Au contraire, en fonction des choix du joueur, les ressources se déplaceront de l’espace de stockage aux planètes voire seront sacrifiées dans la Fosse de Clausius d’où elles devront par la suite être régénérées.

Une autre spécificité de Kepler 3042 est le choix de l’action à réaliser. Celui-ci peut s’avérer un véritable casse-tête car à chaque tour, les joueurs ne pourront effectuer qu’une seule des neuf actions disponibles (coloniser, se développer technologiquement, établir une cartographie galactique, etc.). En fonction de l’action choisie, deux actions bonus seront disponibles mais réaliser celles-ci pourrait être aussi bénéfique que coûteux car chacune d’elle nécessitera de sacrifier une ressource dans votre Fosse de Clausius… Vous l’aurez compris, aucun choix n’est anodin et le moindre faux-pas pourrait bien vous coûter la victoire.

Avec un système de jeu très évolué et bien équilibré, Kepler 3042 se révèle un candidat idéal pour les soirées où vous avez envie de faire chauffer les méninges. Il s’adresse à un public de joueurs aguerris et séduira indéniablement les passionnés d’optimisation et d’anticipation. Le tout saupoudré malgré tout d’un zeste de chance car même la meilleure planification ne vous mettra pas à l’abri de découvrir une xième planète alien alors que vous êtes (désespérément) à la recherche d’une géante gazeuse.

Amis terraformeurs, passionnés de l’exploration spatiale ou tout simplement amateurs de remue-méninges, voici un jeu taillé pour vous !

Kepler 3042, un jeu de Simone Cerruti Sola, édité par Renegade Game Studios et développé en français par Origames.

Nombre de joueurs : 1 à 4

Âge : à partie de 14 ans

Durée moyenne d’une partie : 1h30

Acheter Kepler 3042 : 46,90 €

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.