Mysthea, âpre lutte sur îles flottantes

Après les excellents Village Attacks et The Faceless, Légion Distribution nous propose désormais Mysthea, un jeu signé Tabula Games. Ici, plus question de coopération mais bien d’une compétition acharnée en vue de dominer les nébuleuses îles flottantes qui gravitent autour de la planète Icaion. Embarquons pour un voyage ludique au cœur de l’univers intrigant de Mysthea.

Il y a de cela bien longtemps, la paisible planète Icaion fut frappée de plein fouet par un Cristal géant que l’on nomma le Hénakor. L’impact fut si brutal que le Cristal, en se fichant au cœur de la planète, provoqua le détachement de larges portions de la croûte terrestre. Celles-ci, régies par un champ gravitationnel nouveau engendré par le Hénakor, se mirent à flotter autour d’Icaion. Depuis ce funeste jour, la planète est nimbée d’une brume dans laquelle ne rayonne que l’éclat du Cristal géant. On y distingue l’ombre de cinq îles flottantes qui nourrissent les légendes dans Mysthea, la société qui s’est recrée au fil des siècles sur les terres flottantes les plus hautes.

Aujourd’hui, les derniers secrets des éclats de Cristal ont été percés et grâce à leur pouvoir, l’humanité entrevoit la possibilité d’aller explorer les cinq îles mystérieuses qui flottent autour du Hénakor. En votre qualité de Champion de votre Guilde, c’est à vous que cet honneur échoit. Votre détermination à couvrir votre Guilde de gloire est sans faille mais l’appréhension vous guette. Certains murmurent que ces îles mystérieuses sont emplies de trésors inestimables alors que d’autres racontent qu’elles sont peuplées de créatures monstrueuses et sanguinaires. A l’heure de vous jeter dans l’arène et de vous confronter aux autres champions, vous vous interrogez sur la part de vérité qui réside dans ces légendes…

Stratégie, anticipation et grosses bastons

Dans Mysthea, chaque joueur va donc incarner le Champion d’une Guilde et devra engranger un maximum de points de gloire avant que la troisième et dernière ère du jeu ne prenne fin. Au cours de son tour, le joueur pourra jouer des cartes Commandement et ainsi construire et enrôler des troupes qui le soutiendront dans la lutte pour le contrôle des îles. Il pourra aussi engranger des points d’énergie et déclencher les effets parfois dévastateurs de ses cartes. De même, il pourra engager le combat contre les troupes d’un adversaire et il lui sera même loisible d’utiliser le pouvoir de l’harmonisation pour déplacer l’île sur laquelle il se trouve (oui, rien de moins, vous êtes vraiment surpuissant dans Mysthea). Enfin, surpuissant, il faut le dire vite car les terribles monstres qu’évoquaient les légendes sont bel et bien réels et une rencontre impromptue avec Obsidusa le Dévoreur ou pire, avec Kodror l’Infestation ne sera pas sans conséquence.

Bien qu’il demeure principalement un jeu d’affrontement et de contrôle de territoire, Mysthea est également bien plus que ça. Il recèle plusieurs mécaniques originales qui font la part belle à l’anticipation et à la stratégie. Par exemple, au fur et à mesure de la progression de l’ère (comprenez du round de jeu) des cartes Région sont révélées et plus elles sont révélées tôt, moins la région concernée vaudra de points à la fin de l’ère. Il est donc possible d’anticiper les régions qui vaudront le plus de points et on assiste généralement en fin d’ère à un exode massif vers celles-ci. De même, les joueurs savent dès le début de la partie à quels monstres ils vont être confrontés, sur quelle île ceux-ci apparaîtront et lors de quelle ère. En sachant qu’ils se déplacent d’île en île dans le sens horaire et que vous avez le pouvoir de déplacer les îles grâce à l’harmonisation, vous comprenez vite qu’il est autant possible de se mettre à l’abri que de tenter d’envoyer les monstres dans les pattes d’un concurrent.

De plus, outre ce volet stratégique, Mysthea comporte une petite touche de hasard qu’apprécieront les joueurs qui aiment ressentir le frisson de l’incertitude. Néanmoins, avec une légère adaptation des règles (prévue par les créateurs eux-mêmes), les joueurs qui préfèrent la planification au hasard pourront réduire (très) fortement l’impact de ce dernier.

Nous le disions, les mécaniques de Mysthea nous ont séduits par leur originalité. Grâce à elles, le jeu jouit d’une belle profondeur et d’une rejouabilité accrue. D’ailleurs, la pléthore d’actions disponibles permettra à chacun d’affiner ses stratégies au cours de la partie mais également d’une partie à l’autre. Le jeu est en effet de ceux qui disposent d’une belle courbe d’apprentissage. Si les premières parties seront parfois émaillées de regrets sur une action manquée ou sur le pouvoir mal-utilisé d’une carte, les joueurs gagneront progressivement en assurance et les batailles qu’ils se livreront au cœur des mystérieuses îles flottantes ne manqueront pas de rapidement devenir épiques.

Beau, mystique et rempli de figurines (ce qui ne gâche rien)

En ce qui concerne le matériel, et fidèle à ce qu’a toujours proposé Légion Distribution, Mysthea se révèle très qualitatif. Avec leur côté mystique, les illustrations des cartes, du plateau et des différents éléments de jeu sont aussi réussies qu’immersives. Bien évidemment, il nous faut également souligner l’excellent travail réalisé sur les (nombreuses) figurines proposées. A la fois inspirées et très détaillées, elles apportent (comme toujours à nos yeux quand elles sont de cette qualité) une véritable plus-value au jeu.

Mysthea, un jeu édité par Tabula Games et distribué par Légion Distribution.

Nombre de joueurs : 2 à 5

Âge : à partir de 14 ans

Durée moyenne d’une partie : 2h – 2h30

Acheter Mysthea : 85 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.